Persécutés, chassés, ils quittent leurs maisons sans rien pouvoir emporter

Prière du pape avec la foule pour les chrétiens persécutés

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 2039 clics

« Chers frères et soeurs, j’ai appris avec préoccupation les nouvelles qui arrivent des communautés chrétiennes de Mossoul (Irak) et d’autres régions du Moyen Orient, où, dès le début du christianisme, elles ont vécu avec leurs concitoyens, offrant une contribution significative au bien de la société », a dit le pape après l’angélus de ce dimanche, place Saint-Pierre.

« Aujourd’hui, a ajouté le pape, ils sont persécutés, ils sont chassés, ils doivent quitter leurs maisons sans la possibilité de rien emporter. »

« J’assure ces familles et ces personnes de ma proximité et de ma prière constante », a déclaré le pape, avant de s’adresser directement à eux : « Chers frères et sœur si persécutés, je sais combien vous souffrez, je sais que vous êtes dépouillés de tout je suis avec vous dans la confiance en celui qui a vaincu le mal et avec tous ceux qui nous suivent je vous invite à rappeler dans la prière. »

Il a exhorté la foule à prier avec lui : « Prions ensemble en demandant la paix, tous en silence. »

« Je vous exhorte, en outre, à persévérer dans la prière pour les situations de tension et de conflit qui persistent dans différentes parties du monde, spécialement au Moyen Orient et en Ukraine. »

« Que le Dieu de la paix suscite en tous un désir authentique de dialogue et de réconciliation. La violence ne se vainc pas par la violence. La violence se vainc par la paix », a insisté le pape.

Après un moment de silence, le pape a salué différents groupes puis il a ajouté : « S’il vous plait n’oubliez pas de prier pour moi. »