Philadelphie 2015 : un cadeau pour le monde entier

Présentation de la VIIIe Rencontre mondiale des familles

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 326 clics

La Rencontre des familles Philadelphie 2015 est « un cadeau non seulement pour les catholiques de Philadelphie, mais pour toute personne de bonne volonté dans les régions environnantes et dans le reste du monde », estiment les organisateurs.

La VIIIe Rencontre mondiale des familles, qui aura lieu du 22 au 27 septembre 2015 à Philadelphie, aux Etats-Unis, a été présentée ce 25 mars 2014 au Vatican.

Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille et Mgr Charles Joseph Chaput, O.F.M. Cap., archevêque de Philadelphie, sont intervenus, en présence du maire de Philadelphie, Michael Nutter et du gouverneur de Pennsylvanie, Tom Corbett, co-présidents d'honneur de l'événement.

L’Eglise mobilisée pour la famille

Mgr Paglia a fait observer que la Rencontre « se tiendra à un moment particulièrement important pour l'Eglise », dans le contexte du consistoire extraordinaire pour la famille (20-21 février 2014), du synode extraordinaire des évêques sur « Les défis de la famille dans le contexte de l'évangélisation » (octobre 2014), et du synode ordinaire sur le même thème un an plus tard (octobre 2015).

Pour l’archevêque, les lignes directrices de l’événement ont été données par le pape lors de l’ouverture du consistoire extraordinaire : il s’agit de témoigner de « la beauté de la famille et du mariage, de la grandeur de cette réalité humaine à la fois si simple et si riche, faite de joies et d’espérances, de peines et de souffrances, comme toute la vie ».

Sans « tomber dans la “casuistique” », le pape avait invité l’Eglise à « reconnaître combien il est beau, vrai et bon de former une famille, d’être une famille aujourd’hui ; combien c’est indispensable pour la vie du monde, pour l’avenir de l’humanité ».

« Il nous est demandé de mettre en évidence le lumineux plan de Dieu sur la famille et d’aider les conjoints à le vivre avec joie dans leur existence, en les accompagnant dans beaucoup de difficultés, par une pastorale intelligente, courageuse et pleine d'amour », avait conclu le pape (cf. Zenit du 20 février 2014).

Mgr Paglia a éclairé ces trois derniers mots-clés : « la sagesse dans la compréhension des défis auxquels les familles font face aujourd'hui, le courage en considérant de nombreux problèmes actuels, et l'amour pour aider à résoudre ces problèmes à la lumière de l'Evangile de la famille et de la vie ».

Un cadeau pour le monde entier

Les organisateurs de la Rencontre souhaitent « une présence active des autres Églises et communautés chrétiennes, ainsi que des représentants des autres grandes religions du monde » et finalement « des hommes et femmes » de bonne volonté.

Cet événement coïncidera en effet avec le vingtième anniversaire de l'Année internationale de la famille (1994), célébré aux Nations Unies : « un appel providentiel aux institutions religieuses et civiles à travailler ensemble pour apporter un avenir meilleur pour toutes les familles du monde », a estimé Mgr Paglia.

Mgr Chaput a également souhaité que la Rencontre soit « un cadeau non seulement pour les catholiques de Philadelphie, mais pour toute personne de bonne volonté dans les régions environnantes et dans le reste du monde ».

En effet, a-t-il ajouté, les rassemblements de ce genre sont « une formidable source de joie » et « des moments de grâce » qui « ont le pouvoir de transformer de manière profondément positive l'ensemble de la communauté publique ».

Philadelphie, a expliqué l’archevêque, est « une richesse unique dans l'histoire de l'Amérique », ville où « les États-Unis sont nés en tant que nation » et « icône catholique américaine », avec deux grands saints : Mère Catherine Drexel et l'évêque rédemptoriste John Neumann.

« Notre objectif est simple : nous voulons aider les familles de façon très pratique à mieux vivre leur vie familiale », a-t-il conclu.

C’est Benoît XVI qui avait annoncé le choix de Philadelphie, au terme de la messe de clôture de la VIIe Rencontre à Milan, le 3 juin 2012 (cf. Zenit du 5 juin 2012). Le pape François l’a confirmé dans sa Lettre aux Familles en février dernier (cf. Zenit du 25 février 2014).