Philippines : 200 responsables religieux pour « entretenir l'esprit d'Assise »

Marche silencieuse pour la paix sur l'île de Mindanao

| 949 clics

ROME, jeudi 3 novembre 2011 (ZENIT.org) – Plus de 200 responsables bouddhistes, musulmans, catholiques et protestants se sont joints, le 29 octobre dernier, à la « marche silencieuse pour la paix » lancée à Davao, sur l’île de Mindanao, aux Philippines, par l’archidiocèse de la ville et la Ligue des oulémas de l’île .

Les citoyens de l’île, précise une dépêche d'« Eglises d’Asie », l’agence des Missions étrangères de Paris, étaient appelés, quelle que soit leur confession, à « se réunir dans une même prière pour la paix » à l’occasion du 25e anniversaire du lancement à Assise de la Journée mondiale de prière par le pape Jean-Paul II.


« Ce qui est particulièrement symbolique dans cet événement, c’est que notre rassemblement n’est pas le fruit de négociations ou d’alliances politiques. Nous sommes tous venus de loin pour nous rassembler et prier ensemble », ont expliqué les responsables religieux dans une déclaration commune publiée à l’issue de la manifestation.

La marche silencieuse est partie du People’s Park pour aboutir devant le parvis de la Cathédrale San Pedro. Elle a été précédée d’un temps de prière et de réflexion, animé par des musulmans, des bouddhistes, des catholiques, des membres du Conseil national des Églises (d’obédience protestante) et du Conseil des Églises évangéliques.

Cette démarche interreligieuse s’inscrit dans un contexte particulièrement tendu, plusieurs actes de violence ayant récemment ébranlé le fragile processus de paix en cours entre le gouvernement philippin et le Front moro islamique de libération (MILF), principal groupe armé séparatiste à Mindanao.

Pour en savoir plus se connecter au site: http://eglasie.mepasie.org