Philippines : les réseaux sociaux, pour la solidarité

Mgr Tighe au 2e Sommet catholique "Social Media"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 393 clics

Mgr Tighe encourage à utiliser les réseaux et "media" sociaux pour « montrer aux gens ce qui se passe » aux Philippines, comme une vitrine pour l’entraide et la solidarité après le désastre du typhon Haiyan.

Mgr Paul Tighe, secrétaire du Conseil pontifical pour les communications sociales, sera le conférencier d'honneur au 2e Sommet catholique « Social Media », les 23 et 24 novembre prochains au Collège « Saint-Jean-du-Latran » de Manille. Une notion difficile à traduire: il s'agit de media et de présence sur les réseaux sociaux à la fois.

Dans un entretien avec l’agence « CBCP News Service » de la Conférence des évêques des Philippines, il salue « la solidarité, l'extraordinaire générosité et la considération des Philippins ».

L'Eglise catholique dans le monde entier est solidaire des victimes du typhon, a-t-il affirmé : « Les gens sont très conscients de ce qui s'est passé... Tout le monde est préoccupé par les Philippines, et s’inquiète de savoir ce qu'ils peuvent faire pour aider ».

« Montrez-leur à travers les media sociaux ce que vous faites et peut-être pourront-ils vous aider et vous soutenir », a encouragé le secrétaire du dicastère.

Mgr Tighe invite aussi à « montrer dans les media sociaux que l'Eglise est active au service des pauvres, dans l'enseignement, dans les hôpitaux et pour les soins de santé ».

Même si « tout n'est pas parfait, tout n'est pas facile », l'Eglise « est en train d'essayer de soutenir et d’aider les gens au niveau local » en restant toujours « attentive à la dignité et à la valeur de chaque être humain », insiste-t-il.

Le 11 novembre, au lendemain de la catastrophe, le pape a publié un tweet en anglais, appelant à la générosité dans « la prière » et « l’aide concrète ».