Philippines : proximité de Benoît XVI après le typhon Bopha

Vents et pluies violents dans le sud de l'archipel

| 1320 clics

Anita Bourdin

ROME, samedi 8 décembre 2012 (Zenit.org) – Benoît XVI assure de sa proximité les populations des Philippines frappées par le typhon Bopha dans la nuit de mardi 4 à mercredi 5 décembre 2012.

Le pape a lancé cet appel en italien, après l’angélus du 8 décembre, place Saint-Pierre, en la fête de l’Immaculée Conception de Marie.

« Je désire avant tout assurer de ma proximité les populations des Philippines frappées ces derniers jours par un violent ouragan », a dit Benoît XVI.

« Je prie pour les victimes, pour leurs familles, pour les innombrables déplacés. Que la foi et al charité fraternelle soient leur force pour affronter cette épreuve difficile », a ajouté le pape.

Un bilan provisoire fait état de plus de 800 disparus, plus de 500 morts, et quelque 200.000 déplacés sans-abri après le passage du typhon Bopha, accompagné de pluies violentes.

La majeure partie des victimes a été enregistrée dans les provinces de Compostela Valley et de Davao, à l'est de l'île de Mindanao, battues par des vents de 175 Km/h.

Il s'agit du typhon le plus puissant qui ait touché l'archipel cette année.