Plusieurs dicastères planchent sur les sectes

Consultation sur les "nouveaux mouvements religieux"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 603 clics

Une consultation sur les sectes et « nouveaux mouvements religieux », organisée par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a eu lieu hier, 16 mai 2013, à la Maison Sainte-Marthe.

Une quarantaine de participants étaient présents, représentant la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et les Conseils pontificaux pour la promotion de l’unité des chrétiens et de la culture, ainsi que des Université pontificales, la Conférence épiscopale italienne et le vicariat de Rome.

La consultation, qui se voulait une occasion « d’approfondir une thématique qui mérite attention et réflexion », a été « un pas de plus dans la réflexion, dans l’étude et la recherche de réponses pastorales efficaces », rapporte un communiqué du dicastère organisateur.

Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a inauguré et clôturé les travaux, tandis que le P. Miguel Angel Ayuso Guixot, secrétaire du dicastère, en a été le modérateur.

Parmi les intervenants : Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, est intervenu sur « les nouveaux mouvements religieux et la nouvelle évangélisation » ; le P. Michael Fuss, de l’Université pontificale grégorienne, a abordé le thème des « nouvelles frontières du sacré. Dialogue et confrontation entre foi et crédulité »; Mgr Juan Usma Gomez, du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a évoqué le « rapport entre catholiques et pentecôtistes : identité, relations et perspectives » ; le P. Alessandro Olivieri Pennesi, responsable du Bureau pour les nouveaux cultes du Vicariat de Rome, a réfléchi sur le phénomène du « Nouvel Age » ; et le P. Michael P. Gallagher s.j., de l’Université pontificale grégorienne, est intervenu sur « le phénomène du New Age et les nouveaux mouvements religieux analysés dans le contexte culturel ».

Les dicastères romains ont déjà publié différents ouvrages à ce sujet : un rapport provisoire « Le phénomène des sectes et des nouveaux mouvements religieux défi pastoral », fruit d’un questionnaire aux Conférences épiscopales (1986), une anthologie « Sectes et nouveaux mouvements religieux : textes de l’Eglise catholique (1986-1994) », le volume « Jésus Christ porteur de l’eau vive. Une réflexion chrétienne sur le “Nouvel Age” » (2003) et enfin une consultation internationale sur le « Nouvel Age » (2004).