Pollution en Italie: le droit à la santé, avant tout!

Une délégation de la "Terre des feux" place Saint-Pierre

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 540 clics

« Le droit à la santé doit prévaloir sur tout autre intérêt », déclare le pape François lors de l'audience générale de ce mercredi 14 mai 2014, place Saint-Pierre.

Au cours de ses salutations en italien, après la catéchèse, le pape a encouragé une délégation d'habitants de la "Terre des feux et des poisons" ("Terra dei fuochi e dei veleni"), au sud de l'Italie, en Campanie.

Le pape leur a exprimé sa « proximité spirituelle », en souhaitant « que la dignité de la personne humaine et le droit à la santé prévalent toujours sur tout autre intérêt ».

La "Terre des feux", région comprise dans les provinces de Naples et de Caserte, vit depuis des décennies le drame de la pollution par des déchets industriels toxiques et des incinérations sauvages de déchets en plein air, notamment en raison d'infiltrations mafieuses dans le processus de recyclage.