Pologne : accident ferroviaire, condoléances de Benoît XVI

Le pape invoque la miséricorde divine

| 988 clics

ROME, mardi 6 mars 2012 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a fait parvenir, par son Secrétaire d’Etat, le cardinal Tarcisio Bertone, un télégramme de condoléances au président de la Conférence épiscopale polonaise, Mgr Józef Michalik, à l’occasion du grave accident de train qui s’est produit samedi dernier, 3 mars au soir, à Szczekociny, près de Zawiercie.

La collision entre un train assurant le trajet Varsovie-Cracovie et un autre celui de Przemysl-Varsovie a eu lieu vers 21h00 dans le sud du pays : 350 voyageurs, dont des Ukrainiens, des Espagnols et des Français étaient sur le train. L’accident aurait fait une quinzaine de morts et une soixantaine de blessés, dans un état grave pour la moitié d’entre eux.

Benoît XVI exprime à Mgr Michalik sa « proximité spirituelle » et ses « condoléances », lui demandant de faire parvenir ses vœux à ceux qui se font l’expérience de la « douleur » et sont remplis de « tristesse ».

Il dit sa prière pour les victimes de ce « tragique accident » et « participe au deuil des familles et de toute la Pologne ».

Il souhaite apporter à tous du « réconfort » en citant ce verset de saint Paul : « Nous croyons (…) que Jésus est mort et ressuscité ; ainsi ceux qui sont morts seront aussi rassemblés par Dieu en Jésus Christ, avec lui »  (1 Th 4, 14).

Au pays de sainte Faustine Kowalska, le pape invoque le don de la « miséricorde divine » et de la « vie éternelle » pour tous les défunts.

Aux blessés, le pape souhaite « un prompt rétablissement ». Et pour tous ceux qui souffrent de ce « tragique accident », le pape implore le « don du courage et de la paix, même dans la souffrance ».

Anita Bourdin