Pologne: Benoît XVI encourage l'engagement pour la vie

Voir le Christ en chaque enfant à naître

| 1178 clics

P. Mariusz Frukacz
Traduction d’Anne Kurian

ROME, lundi 20 août 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI a envoyé un message d’encouragement aux participants du 301e pèlerinage polonais, de Varsovie jusqu’au sanctuaire de Czestochowa, le 15 août 2012. Il les invite à « reconnaître le Christ en chaque enfant à naître ».

Ce pèlerinage, sur le thème « L’Eglise, maison de la vie », avait lieu dans le cadre de l’initiative “Œuvre pour l’adoption spirituelle de l’enfant conçu”, qui fête cette année ses 25 ans.

Cette Œuvre est une initiative de prière, sur neuf mois, qui intercède pour la vie naissante menacée dans le sein maternel. Née dans l’église de l’Esprit-Saint à Varsovie 1987, elle s’est développée dans toute l’Eglise polonaise et à l’étranger. Aujourd’hui, des millions de personnes participent à ce mouvement.

Les paroles de Benoît XVI ont été lues par le cardinal Kazimierz Nycz, métropolite de Varsovie, à l’ouverture de la messe célébrée au sanctuaire national de la Vierge Noire de Jasna Góra, à Czestochowa.

Dans le télégramme, Benoît XVI exhorte les participants à ce que leur prière pour la vie soit « un moment d’approfondissement de leur relation personnelle et communautaire avec le Christ ».

Le pape invite à « reconnaître le Christ en chaque enfant à naître ».

Il exprime également son « appréciation » à tous ceux qui sont impliqués dans l’œuvre, et qui « avec foi profonde », « promeuvent les valeurs évangéliques de la vie et de la civilisation de l’amour comme contrepoids aux périls toujours plus grands de l’avortement, l’euthanasie » ainsi que des atteintes à la vie familiale.

Le pape confie sa préoccupation non seulement pour les « enfants dont les vies sont en danger » mais aussi pour « les couples mariés qui éprouvent des difficultés dans leur nouvelle vie » et « les familles qui vivent des drames comme l’expérience de l’avortement ».