Pologne : Enquête sur l’attentat contre Jean-Paul II

A la suite de l’enquête parlementaire italienne

| 566 clics

ROME, Mardi 13 juin 2006 (ZENIT.org) – L'Institut polonais de la mémoire nationale (IPN) annonce qu’il a ouvert une enquête sur le complot présumé des services secrets communistes pour préparer l'attentat contre Jean Paul II, le 13 mai 1981, rapporte l’AFP.



L’IPN est en effet chargé d'enquêter sur les crimes nazis et staliniens.

« L'enquête ne porte pas sur l'attentat lui-même, mais, généralement parlant, sur un complot des services (secrets) communistes », a indiqué Mme Ewa Koj, directrice du département des enquêtes d'IPN à Katowice, toujours selon la même source.

Il s'agira, selon elle, d'examiner la participation de services spéciaux des pays de l'ancien bloc communiste dans les préparatifs à cet attentat.

L'IPN avait toujours affirmé jusqu'à présent ne disposer d'aucune preuve de participation des services secrets communistes polonais (SB) dans cet attentat.

« Il est difficile de parler des voies à suivre durant notre enquête. Son spectre est très large », a ajouté Mme Koj.

IPN a demandé les dossiers de la commission d'enquête parlementaire italienne qui s'était penchée sur l'attentat contre Jean Paul II.

En mars dernier, le rapport de cette commission a accusé les services secrets soviétiques d'avoir ordonné l'attentat contre Jean Paul II.

Le sénateur, président de la commission, Paolo Guzzanti, a déclaré à cette occasion, rappelle l’AFP : « Cette commission retient, au-delà de tout doute raisonnable, que la hiérarchie soviétique a pris l'initiative d'éliminer le pape Karol Wojtyla, qu'elle a transmis cette décision au GRU, ses services secrets militaires, afin qu'ils prennent toutes leurs dispositions pour accomplir ce crime d'une gravité unique, sans précédant dans l'histoire des temps modernes ».