Pologne : La silhouette de Jean-Paul II apparaît dans le feu d’une veillée

En témoigne une photo prise au cours d'une célébration lors du IIe anniversaire de sa mort

| 9641 clics

ROME, Vendredi 19 octobre 2007 (ZENIT.org) – La photo d'un feu dans lequel on entrevoit une silhouette faisant clairement penser à celle de Jean-Paul II a attiré l'attention des medias du monde entier.



La photo a été prise à Beskid Zywiecki, village polonais situé à proximité de la ville natale de Jean-Paul II, Wadowice, le 2 avril dernier, au cours d'une veillée célébrée à l'occasion du deuxième anniversaire de la mort du pape.

Selon les témoins, la photo a été prise à 21.37, heure exacte du décès de Jean-Paul II. Elle a été diffusée ce lundi par le père Jarek Cielecki sur la chaîne de télévision italienne « Vatican Service News » (VSN) dont il est le directeur. Il a déclaré à ZENIT qu'il ne s'attendait pas à un tel impact.

« Je n'ai jamais dit qu'il s'agissait d'un miracle, je ne parle pas de choses sensationnelles », a-t-il déclaré. « Mais il y a un signe. On ne peut pas dire qu'on ne voit rien ».

« Pour moi, il s'agit d'un signe, également en raison du lieu et du moment. Le photographe a pris deux photos par minute. L'image n'est visible que sur la photo prise à 21.37 et 30 secondes. Dans les autres, on ne distingue rien dans l'image des flammes », a-t-il expliqué.

« La photo, a-t-il ajouté, a été analysée scientifiquement et on a démontré qu'il n'y avait eu aucune retouche ».

« Je suis étonné que tant de journaux et de télévisions l'aient publiée. Cela signifie qu'un fait a vraiment été constaté. Je ne dis pas qu'il faut y croire mais ce fait peut encourager un croyant », a-t-il précisé.

« Si on ne croit pas, on doit se garder d'être cynique, par respect. Et même un chrétien qui nie d'emblée doit faire attention, car nous ne pouvons pas dire de manière catégorique qu'il ne s'agit pas d'un signe. Gardons-nous de toute superficialité », a-t-il ajouté.

Commentant la nouvelle, le père Thomas Williams, l.c., enseignant à la faculté de théologie de l’Athénée « Regina Apostolorum » de Rome, a expliqué que « Dieu nous parle avec les moyens qu’il souhaite. Des miracles de ce type ne sont donc pas à exclure ».

Le P. Williams a reconnu la « ressemblance surprenante avec le pape Jean-Paul II » et souligne que le fait que la photo ait été prise le 2 avril, jour anniversaire de la mort du pape est « une coïncidence remarquable ».

« Personne n’est obligé d’y croire et l’Eglise ne prononcera jamais de jugement officiel disant qu’un événement miraculeux s’est produit », a-t-il ajouté.

« Malgré cela, ceux qui choisissent de voir la main de Dieu dans cet événement seront encouragés par la pensée que Jean-Paul II continue à intercéder pour nous du Ciel, comme c’est certainement le cas », a-t-il observé.

« Notre foi ne se base pas sur ce genre d’événement mais Dieu nous envoie de nombreux signes de sa présence et de sa bienveillance providentielle. Ainsi il n’y a pas de raison pour que l’événement dont on parle ne soit pas un de ceux-là », a-t-il conclu.

[Cf. http://www.catholicpressphoto.com/servizi/2007-10-10-fiamma-jpii/default.htm ]