Pologne : retraite de carême consacrée au pape François

La paroisse Saint-François-dAssise à Toporów en prière

Rome, (Zenit.org) | 742 clics

« La paix et la bonté doivent façonner notre christianisme », a déclaré le père Mario Frukacz, lors de la retraite de carême organisée du 17 au 20 mars, à la paroisse Saint-François-d’Assise à Toporów, dans l’archidiocèse de Czestochowa. Il évoque les valeurs qui doivent accompagner un bon chrétien, mises en lumière par le pape François dès son élection.

Le père Frukacz, qui est l’adjoint du rédacteur en chef du magazine hebdomadaire catholique Niedziela, a centré sa réflexion sur les aspects soulignés par le pape lors de ses premières interventions : prière, vie sacramentelle, importance de la parole de Dieu dans la vie quotidienne et solidarité envers son prochain.

« Le Saint-Père, dès ses premiers mots sur la loggia de la basilique Saint-Pierre, nous a parlé de la prière et de sa force. » Il nous « apprend à être sensibles aux personnes qui nous entourent ».

Déjà le choix de son nom, a-t-il poursuivi, « suggère que la fidélité à l’Évangile, la paix et la bonté sont de très hautes valeurs, les plus grandes », qu’elles doivent « façonner notre christianisme ».

Mardi dernier, 19 mars, jour de l’inauguration du pontificat de François, toute la communauté paroissiale de Saint-François-d’Assise s’est rassemblée en prière pour demander l’intercession du poverello d’Assise pour le ministère du nouveau pape.

« Et nous continuerons encore à prier pour notre pape », a déclaré le curé de la paroisse de Toporów, l’abbé Marian Morga.

Traduction d'Océane Le Gall