Pologne : Six cent mille signatures pour la vie en deux semaines

Projet de loi contre toute forme d'avortement

| 1228 clics

ROME, Mardi 12 juillet 2011 (ZENIT.org) – Les militants de la Fondation Pro-vie de Pologne ont recueilli 600.000 signatures en faveur d'un projet de loi visant à protéger l'enfant à naître dès le moment de sa conception, rapporte l’agence vaticane Fides.

L'actuel système législatif polonais avait demandé aux promoteurs de l'initiative de recueillir 100.000 signatures en trois mois. La Fondation responsable de l'initiative, en a quant à elle recueilli 600.000 en deux semaines.

L'initiative est soutenue par l'Eglise catholique et par le nouveau Comité parlementaire Pro-vie. « Ce projet constitue une chance pour rejeter définitivement l'héritage laissé par le national-socialisme et le communisme, portant la pratique de l'avortement en Pologne », peut-on lire dans une déclaration de Jacek Sapa, membre de la Fondation, diffusée par l'Agence AICA.

En 1993, le pays avait approuvé l'une des lois les plus restrictives de tout l'Occident en matière d'avortement. Depuis lors, le nombre des avortements s'est réduit de manière notable, selon les estimations du Ministère de la Santé.

La législation actuelle prévoit le recours à l'avortement seulement lorsqu'une maladie grave est diagnostiquée à l'enfant à naître, lorsque la mère a un problème de santé grave ou lorsque la grossesse est la conséquence d'un « acte illicite ».

« Toutefois, les médecins abusent souvent de la loi et bien que la limite maximale admise par la loi soit de 24 semaines, ils vont même au-delà », fait observer Jacek Sapa.