« Populorum Progressio » : 216 projets pour l'Amérique latine

Et au secours de la Corne d’Afrique

| 1222 clics

ROME,Vendredi 15 juillet 2011(ZENIT.org) - Le Conseil pontifical Cor Unum ne réduira pas, en dépit de la crise, le financement de projets de coopération, annonce le dicastère romain présidé par le cardinal guinéen de 66 ans, Robert Sarah.

Le sommet du conseil d’administration de la fondation Populorum Progressio, fondée par Paul VI et qui dépend de ce dicastère, étudiera, du 19 au 22 juillet au Brésil, les 216 projets qu’il soutient en faveur des communautés défavorisées de 19 pays d’Amérique latine et des Caraïbes, pour un coût total de près de 3 millions de dollars.

Ces projets concernent l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, les petites entreprises, les infrastructures communautaires, aussi bien que l’éducation, la santé, ou le bâtiment.

La majeure partie des fonds de la Fondation provient de l’Église italienne, grâce notamment à la contribution du « huit pour mille » des catholiques lors de leur déclaration d’impôt.

Cor Unum souhaite accorder une attention spéciale aux communautés autochtones marginalisées, notamment « dans les banlieues des grandes métropoles d’Amérique latine » ou dans « les régions les plus reculées ».

D’autre part, Cor Unum a fait parvenir une aide d’urgence à l’évêque de Djibouti, Mgr Giorgio Bertin, administrateur apostolique de Mogadiscio, au moment où les pays de la Corne de l’Afrique, et en particulier la Somalie, sont menacés de famine en raison de la sécheresse (cf. Zenit du 12 juillet 2011).