Portraits de Florence Aubenas et de Hussein Hanoun à l’Institut du monde arabe

| 808 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 8 mars 2005 (ZENIT.org) – A l'occasion de la Journée de la femme, l'Institut du monde arabe a accroché aujourd’hui sur sa façade les portraits de Florence Aubenas, journaliste à « Libération », otage en Irak, et de Hussein Hanoun al-Saadi, son guide et interprète.



« Reporters sans frontières » ajoute : « Après les terribles images de Florence Aubenas diffusées le 1er mars, la mobilisation est plus que jamais nécessaire ».

Cette cérémonie a eu lieu en présence notamment de Sylvie Aubenas, la sœur de Florence Aubenas, et de Mme Simone Veil, membre du Conseil constitutionnel, en présence aussi de Yves Guéna, président de l'Institut du monde arabe, de Serge July, directeur du quotidien « Libération » où travaille Florence Aubenas, et Robert Ménard, secrétaire général de « Reporters sans frontières ».

RSF rappelle et outre que cinq femmes journalistes ont été tuées dans l'exercice de leur métier depuis le 8 mars 2004 (cf. www.rsf.org) et rend hommage aux femmes journalistes menacées dans le monde.

Florence Aubenas est détenue en otage en Irak, tandis que quatre de ses consœurs sont emprisonnées en Turquie, aux Maldives, au Rwanda et en Iran.

Reporters sans frontières rend ainsi aujourd’hui hommage aux femmes « victimes de la répression contre la liberté d'expression ».