Portugal : L’Eglise préoccupée par la crise

Le premier ministre se démet au milieu de fortes tensions politiques

| 1226 clics

ROME, Mardi 29 mars 2011 (ZENIT.org) - Le président de la Commission nationale justice et paix (CNJP), Alfredo Bruto da Costa, déplore la démission du premier ministre portugais, José Sócrates qui, dit-il, provoque « un climat d'instabilité » et « arrive au pire moment ».

José Socrates s'est démis de ses fonctions aussitôt après le rejet par le parlement de son nouveau programme de stabilité et croissance, censé « garantir » le rééquilibrage de la dette extérieure et le déficit public.

Peu avant la démission du premier ministre, le président de la conférence épiscopale portugaise (CEP), Mgr Jorge Ortiga, avait critiqué le manque de « stabilité » politique dans le pays, demandant plus de « transparence » et des « éclaircissements de la situation ». Il exhortait à « mettre l'intérêt national au-dessus des intérêts personnels ou de partis ».