Pour l'accès de tous les malades du sida aux traitements

Appel du Vatican devant des morts « injustifiables »

| 1058 clics

ROME, jeudi 1er décembre 2011 (ZENIT.org) – Le Vatican demande l’accès de tous les malades du sida aux médicaments et aux soins et déplore des morts « injustifiables » étant donné l’avancée actuelle des traitements.

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, ce 1er décembre, le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé publie son message annuel par lequel il réclame l’accès universel aux traitements pour tous les malades (cf. « Documents » ci-dessous pour le texte intégral en français).

Le dicastère romain déplore qu’un million huit cent mille personnes meurent encore du sida chaque année : ces morts ne sont pas « justifiables » étant donné les progrès de la recherche médicale et pharmaceutique.

Ces personnes auraient pu mener « une existence normale » si seulement elles avaient eu « accès aux traitements pharmacologiques adéquats » comme les « anti-rétroviraux », dénonce le Vatican.

Par ce nouvel appel « à l’engagement et à la solidarité en faveur de toutes les victimes du sida, directes ou indirectes », le dicastère remercie « tous ceux qui se dépensent, souvent depuis de nombreuses années, pour leur venir en aide » et qui réalisent «un travail merveilleux et important», « qui mérite incontestablement le soutien opérationnel et sans liens idéologiques des organismes et des bienfaiteurs internationaux. »

Le message, signé par le président de ce dicastère, Mgr Zygmunt Zimowski, déplore non seulement la souffrance des malades mais aussi celle de leurs proches, l’appauvrissement des familles, leur marginalisation, le désarroi des orphelins, et  transmission du virus de la mère à l’enfant, elle aussi « injustifiable ».

C’est pourquoi le Vatican réclame l’extension des traitements « à tous les peuples » et à « toutes les couches de la population.


Le message renouvelle en même temps son appel à « l’éducation », en particulier, des nouvelles générations, à une sexualité fondée sur «une anthropologie ancrée dans le droit naturel et éclairée de la parole de Dieu».

Il invite ainsi à « un style de vie qui privilégie l’abstinence, la fidélité conjugale et le refus de la promiscuité sexuelle ».

ASB