Pour la première fois un pape promulgue une exhortation par courriel

Une cérémonie exceptionnelle au Vatican

| 591 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 22 novembre 2001 (ZENIT.org) - Pour la première fois, un pape a "cliqué" pour promulguer depuis le Vatican un document: Jean-Paul II a envoyé son exhortation apostolique post-synodale "L´Eglise en Océanie" (http://www.zenit.org/french/archives/documents/oceania-011122.html), en anglais et en français, à tous les diocèses de l´Océanie par courriel. La cérémonie était accompagnée du son de la trompe océanienne que les voûtes du Vatican avaient déjà entendu résonner lors de l´ouverture et de la conclusion du synode. Le pape s´est montré particulièrement souriant et détendu.



Le pape Jean-Paul II a promulgué aujourd´hui, 22 novembre, à 12 h 15, l´exhortation apostolique post-synodale "L´Eglise en Océanie", en la Salle Clémentine du Palais apostolique. Cette publication intervient pour le troisième anniversaire de l´ouverture de l´assemblée des évêques pour l´Océanie, synode "continental" en préparation au Grand Jubilé, qui s´est tenu au Vatican du 22 novembre au 12 décembre 1998.

Cette cérémonie est exceptionnelle: jusqu´ici, le pape s´était rendu dans les différents continents (Afrique, Amérique, Asie) pour promulguer ces exhortations apostoliques par lesquelles le pape noue la gerbe des synodes continentaux. L´outil informatique a été choisi pour la première fois par un pape pour la promulgation d´un document, un moyen moderne qui répond aux conditions particulières de la dispersion des communautés dans le Pacifique. L´Internet a également joué un rôle très important pour la communication de l´Eglise dès la première étape de préparation du synode.

Participaient à la cérémonie 17 cardinaux, 25 évêques, une trentaine de prêtres et de religieuses délégués par le synode des évêques et un choeur d´une vingtaine de personnes, accompagné de musiciens et de danseurs autochtones. Le centre télévisuel du Vatican filmait la cérémonie qui a été transmise en direct par la télévision privée italienne "Telepace", ce qui a permis à des millions de téléspectateurs de la suivre, y compris aux populations aborigènes ou Maori, grâce au satellite.

La cérémonie a été ouverte par le cardinal Jan Peter Schotte, secrétaire général du synode des évêques, et par le cardinal Thomas Stafford Williams, archevêque de Wellington. Le pape Jean-Paul II a ensuite signé le document. Puis on lui a apporté un ordinateur portable. le cardinal Schotte a indiqué au pape la touche "enter" et sous les applaudissements, des écrans de télévisions faisaient défiler les diocèses du continent auxquels le pape a adressé cette exhortation, de l´Australie à la Nouvelle Zélande, de la Papouasie Nouvelle Guinée, à la Polynésie. Le continent compte quelque 28 millions d´habitants pour 9 millions de km².

Jean-Paul II a ensuite prononcé un discours de présentation du document, en anglais et en français (cf. ci-dessous le texte intégral de la partie française du discours). Un discours salué par des applaudissements, le triple son de la trompe et les danses.

Le pape a ensuite prié - en latin - et accordé sa bénédiction apostolique. La cérémonie s´est conclue vers 12 h 25 après le chant de l´ "Ave Maris Stella", tandis que le document était distribué aux personnes présentes.