Pour la réconciliation profonde entre Pologne et Ukraine

Le pape évoque les massacres de Volhynie

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin, Constance Roques | 787 clics

Le pape évoque le massacre de Volhynie - dans l'Est de la Galicie - et il demande la grâce d’une réconciliation profonde entre la Pologne et l’Ukraine.

À l’issue de l’angélus de dimanche dernier, 14 juillet, le pape François a mentionné, en italien, le 70e anniversaire des massacres de Volhynie, en juin 1943.

Les historiens estiment qu'entre 1942 et 1944, 80 000 civils polonais ont été massacrés par l'Armée insurrectionnelle ukrainienne, dans une tentative d'épuration etnique.

« En ce 70ème anniversaire des massacres de Volhynie, je me joins par la prière aux évêques, aux prêtres et aux fidèles de l’Église d’Ukraine, rassemblés dans la cathédrale de Lutsk pour la messe en suffrage pour les âmes des victimes », a-t-il dit.

Le pape appelle de ses voeux une réconciliation profonde: « Ces actes, provoqués par l’idéologie nationaliste dans le contexte tragique de la seconde guerre mondiale, ont coûté la vie à des dizaines de milliers de victimes et ont meurtri la fraternité entre deux peuples, le peuple polonais et le peuple ukrainien. Je confie à la miséricorde de Dieu les âmes des victimes et je demande, pour leur peuple, la grâce d’une réconciliation profonde et d’un avenir pacifique, dans l’espérance d’une sincère collaboration à l’édification commune du Royaume de Dieu. »

Et à la même époque, des milices polonaises ont exterminé des milliers de paysans ukrainiens, nombreux dans la région.

L'Occupant nazi aurait à l'époque encouragé, voire provoqué, les massacres, surtout pendant l'été et l'automne 1943, d'où la date des célébrations commémoratives.