Pour la sécurité des pèlerins, des « anges gardiens » discrets et efficaces

Audience aux membres de la sécurité italiens en service place Saint-Pierre

| 1089 clics

ROME, Lundi 16 janvier 2006 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a souligné combien les gendarmes du Vatican constituent des « anges gardiens » discrets et efficaces, en recevant, samedi 14 janvier, au Vatican les membres du personnel de l’Inspection de la Sécurité publique italienne près le Vatican : ses agents assurent la surveillance place Saint-Pierre et dans tout le quartier.



Le pape soulignait l’importance « de travailler toujours en harmonie et avec une coopération sincère ».

Il faisait en effet observer : « Les familles, les communautés, les différentes organisations, les nations et le monde seraient meilleurs si, comme dans un corps sain et bien ordonné, chaque membre accomplissait son devoir, petit ou grand, avec conscience et altruisme ».

C’est pourquoi le pape Benoît XVI invitait chacun à « ouvrir son cœur au Christ » et à « recevoir avec confiance son Evangile » comme une « règle de vie précieuse pour ceux qui sont à la recherche du vrai sens de l\'existence humaine ».

Et si l\'ordre et la sécurité « exigent une préparation technique et professionnelle », ils réclament aussi « de la patience, une vigilance constante, de la courtoisie et un esprit de sacrifice », ajoutait le pape.

Benoît XVI n’a pas manqué de mentionner le « grand effort », consenti par ce service d’ordre et toutes les forces armées italiennes pendant la maladie, la mort et les funérailles de Jean-Paul II, tout comme lors de son élection au Siège de Pierre.

« Je profite de la rencontre de ce jour pour remercier (ainsi que mes collaborateurs), de tout cœur, ceux qui en ce moment historique ont contribué à ce que tout se déroule dans l\'ordre et la tranquillité et le monde entier a pu admirer l\'efficacité de l\'organisation », a insisté le pape.