Pourquoi ce succès de la campagne « catholiques, revenez à la maison ! » ?

Commentaires de son fondateur, Tom Peterson

| 3844 clics

ROME, Mardi 8 juin 2010 (ZENIT.org) - Grâce à la campagne « Catholics come home » (« Catholiques, revenez à la maison ! »), lancée par l'Américain Tom Peterson, plus de 200.000 personnes aux Etats-Unis, athées, ex catholiques et catholiques non pratiquants, ont décidé de revenir dans le giron de l'Eglise pour vivre et témoigner de leur foi catholique.

Par le biais de communiqués publicitaires sur diverses chaînes de télévision aux Etats-Unis et de la page web http ://www.catholicscomehome.org/, également en version espagnole http ://www.catolicosregresen.org, des dizaines de milliers de personnes ont pu trouver un message les invitant à découvrir l'essence du catholicisme, sa portée au cours de l'histoire et la joie que représente pour des millions de fidèles dans le monde le fait de vivre la foi catholique.

Tom Peterson a participé récemment au VIIe Séminaire professionnel pour les responsables de la communication de l'Eglise, qui s'est tenu à l'Université de la Sainte-Croix de Rome, où il a parlé de cette campagne aux Etats-Unis.

L'histoire de l'initiative

Dans un entretien avec ZENIT, Tom Peterson a raconté que tout a commencé, voici 13 ans, pendant une retraite spirituelle qui a changé sa vie. Même s'il se déclarait catholique pratiquant, il avoue qu'il avait d'autres priorités que celle de vivre sa foi. Après la retraite, il a pris la résolution de fréquenter davantage les sacrements, d'assister quotidiennement à la messe et d'approfondir les Saintes Ecritures.

Par la suite, il a fait deux rêves : dans l'un, il voyait un enfant que l'on étouffait avec un coussin, dans l'autre des annonces publicitaires pour promouvoir l'évangélisation catholique. « Ces deux rêves peuvent désormais devenir réalité : des médias numériques, et notre apostolat pro-vie », a-t-il affirmé.

En 1997, il a reçu un appel téléphonique du diocèse de Phoenix (Arizona) : « Ils m'ont dit : 'Le Saint-Père Jean-Paul II, pour la nouvelle évangélisation, souhaite inviter les catholiques non actifs à revenir à l'Eglise pour le Jubilé. Pourriez-vous nous aider ?' ».

Tom Peterson a répondu instantanément. Il avait compris qu'il s'agissait de son rêve en train de devenir réalité et de l'appel qu'il avait reçu à la retraite : « utiliser les talents que Dieu m'a donnés, non pour mon profit mais pour l'Eglise ». C'est ainsi que naquit l'association « Catholics come home » (CCH).

On commença par diffuser les premiers communiqués télévisés et, au bout d'une semaine et demie, 3.000 personnes étaient revenues à l'Eglise. Tom Peterson comprit alors qu'il devait consacrer davantage d'heures à cette campagne : « Nous l'avons conçue comme un apostolat laïc à plein temps, pour répondre au souhait du Magistère de l'Eglise », a-t-il déclaré à ZENIT.

Ils se sont mis alors en quête de tous types consultants : « de nombreux ecclésiastiques, experts en affaires, théologiens laïcs, auteurs catholiques de renom, conférenciers qui nous ont conseillé, et enseigné à veiller à ce que notre campagne publicitaire enseigne quelque chose », a-t-il commenté.

C'est ainsi que trois types d'annonces furent conçus, pour promouvoir la foi catholique : les annonces « qui illustrent l'universalité de l'Eglise dans le monde », des communiqués dans la catégorie films (spots) « qui invitent les gens à approfondir leur relation avec Jésus et qui parlent de la Divine Miséricorde », et d'autres types de témoignages de personnes qui reviennent dans le giron de l'Eglise catholique après s'en être éloignés.

Une campagne qui change la vie

Nombreux sont les récits de personnes qui se convertissent, ou se rapprochent de la foi catholique, dont Tom Peterson a été témoin. D'après les statistiques, environ un million de personnes de 80 pays différents ont consulté la page de cette campagne.

« D'une façon générale il nous semble normal que ces annonces publicitaires soient consultées par des personnes venant, par exemple, d'Italie ou d'Irlande, qui sont des pays catholiques  ; mais le fait qu'elles soient visionnées par des personnes du Qatar - Péninsule arabique - ou d'autres pays traditionnellement non catholiques, me semble miraculeux », a reconnu T. Peterson.

Quant aux messages télévisés, ils sont généralement diffusés pendant six semaines dans un diocèse donné. Tom Peterson a précisé qu'il y a actuellement quelque 25 communiqués différents en anglais. Les campagnes s'intensifient à certaines périodes comme l'Avent, Noël et le Carême.

Tous ceux qui travaillent à cette campagne ont réalisé des études sur l'impact des messages, par le biais de sondages sur la perception que l'on a de l'Eglise avant et après les avoir visionnés. 76% des interviewés pensent que le message est très positif, tandis que 53% assurent qu'ils envisagent de revenir à la foi catholique.

Consultants et techniciens actualisent constamment la page web. Ils s'efforcent d'être plus interactifs et d'améliorer la technologie mise en place, également en adaptant et enrichissant les enseignements de la campagne : « par exemple - explique T. Peterson - sur des thèmes comme la stérilité, les enseignements sur la contraception, l'avortement et la vie, le mariage et la famille, les annulations de mariages ».

Ils travaillent également à la mise en place de la page web en espagnol et de messages en polonais, en traduisant les textes et en les adaptant à la culture correspondante.

Ce faisant, Tom Peterson est convaincu de vivre chaque jour davantage les enseignements de Jean-Paul II dans son Exhortation apostolique post-synodale Christifideles laici : "Quand on combine le savoir et l'expérience avec les talents que Dieu nous a donnés dans un monde séculier, avec la foi et la prière, en nous laissant guider par l'Esprit Saint, naissent des fruits miraculeux, comme ce type d'apostolat et ces résultats ", a-t-il conclu.

Andrea Kirk Assaf