Premier devoir du chrétien : nourrir sa foi par la Parole de Dieu

Visite à la paroisse Sainte-Marie de l'oraison

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1141 clics

« Le premier devoir du chrétien est de nourrir sa foi par la Parole de Dieu », souligne le pape François ce 16 mars 2014.

Pour ce IIe dimanche de carême, le pape a rendu visite à la paroisse de Sainte-Marie de l’oraison, à Setteville de Guidonia, dans le secteur nord du diocèse de Rome.

Le pape est arrivé aux alentours de 16h dans la paroisse, saluant sur la place de l'église les personnes qui n'avaient pu entrer à l'intérieur. Radio Vatican rapporte que « les balcons avaient été décorés de photos du pape et de banderoles lui souhaitant la bienvenue, certaines, sur un ton familier, en jargon romain ».

Après avoir rencontré les malades et les personnes handicapées, les enfants et les jeunes préparant leur première communion et leur confirmation, ainsi que les familles et les membres du Chemin néocatéchuménal, en charge de la paroisse, le pape a célébré une messe.

Durant son homélie, il a encouragé à « nourrir sa foi », en « écoutant Jésus » dans la Parole de Dieu : le « premier devoir du chrétien » n'est pas « d'aller à la messe le dimanche », ni de « pratiquer le jeûne et l'abstinence », c'est « d'écouter la Parole de Dieu, d'écouter Jésus », a-t-il insisté.

Les chrétiens écoutent « tant de choses » dans la journée, a-t-il fait observer : « radio, télévision, bavardages... », mais « est-ce que nous prenons du temps pour écouter Jésus et sa parole ? ».

Le pape a invité à prendre chaque jour « quelques minutes » pour lire des passages de l’Évangile, en reprenant ce qu'il avait suggéré lors de l'angélus de ce matin : avoir un Évangile « dans sa poche » pour pouvoir le lire « partout », même « dans le bus », lorsque l'on n'a pas à « essayer de garder son équilibre ni à protéger ses poches », a-t-il plaisanté.

Cette lecture de l’Évangile doit se faire en « imaginant », en « regardant Jésus », a-t-il poursuivi : regarder Jésus « purifie les yeux », qui sont « malades » à force de voir « des choses mondaines, des choses qui ne sont pas de Jésus, qui ne font pas du bien à la lumière de l'âme ».

Au final, regarder le Christ « fortifie la foi » et « prépare à la vision de sa Sainte Face », a-t-il conclu. Au terme de la messe, le pape François a béni une statue de saint Joseph, avant de rencontrer les prêtres de la paroisse. Puis il est rentré au Vatican.

Il s’agissait de sa cinquième visite officielle dans une paroisse romaine, après Saints-Elisabeth-et-Zacharie le 26 mai 2013, Saint-Cyrille-d’Alexandrie, le 1er décembre 2013, le Sacré-Cœur le 19 janvier 2014 et Saint-Thomas Apôtre le 16 février.