« Premier pèlerinage mondial des journalistes », à Lourdes

Derniers jours pour les inscriptions

| 1601 clics

ROME, Lundi 5 mai 2008 (ZENIT.org) - Ce sera le « premier pèlerinage mondial des journalistes » :  Lourdes l'accueille, les 29-31 mai, en cette année jubilaire 2008. Mais attention, ce sont les derniers jours pour s'inscrire (cf. federation@presse-catholique.org)! François Vayne a bien voulu présenter cette initiative originale aux lecteurs de Zenit.

Zenit - Qu'attendez-vous de cette rencontre pour les journalistes à Lourdes, alors que la presse, dès les origines, a un rapport conflictuel avec les « Apparitions » ?

François Vayne - Nous attendons surtout de ce jubilé des journalistes un temps fraternel de prière et d'échange. Il ne s'agit pas d'un colloque de plus, mais d'une expérience de foi commune, sous le regard de la Vierge Immaculée. Les journalistes ont rarement l'occasion de vivre des moments forts spirituellement pour eux-mêmes. Ils sont en général témoins de ce que vivent les autres. Cette fois, comme ce fut le cas en l'an 2000 à Rome, les personnes engagées professionnellement dans les médias sont invitées à recevoir la grâce jubilaire, humblement, simplement, sans grand discours ni textes à publier. Nous en profiterons pour confier nos lecteurs, nos auditeurs ou nos téléspectateurs à Notre-Dame de Lourdes.

Zenit - Le programme du jeudi 29 mai 2008 propose un colloque sur le thème « Marie et les pèlerinages dans les grandes religions », qui est un thème interreligieux surprenant  : quels sont les points forts de cette journée ?

François Vayne - Le programme du jubilé des journalistes à Lourdes comporte une journée de réflexion sur Marie dans le dialogue interreligieux, le 29 mai. En cette période où les médias parlent beaucoup du « choc des civilisations », il est bon de redécouvrir à quel point la mère de Jésus peut rapprocher les croyants, notamment les chrétiens et les musulmans. Loin de toute tentation relativiste, faisons l'expérience de ce qui nous rapproche spirituellement, ayons à coeur de jeter des passerelles, de mettre en relation les uns et les autres, de remplacer le « ou » par le « et »... A Lourdes des musulmans et des bouddhistes viennent en nombre, ils sont touchés par le message de compassion qui retentit à Massabielle. Le jubilé des journalistes mettra en valeur cette dimension de Lourdes, en lien avec l'Institut de Science et Théologie des Religions de Toulouse (ISTR).

Zenit - Vous proposez « une démarche spirituelle ensemble, dans les Sanctuaires de Notre-Dame » le vendredi 30 mai : en quoi cela consiste-t-il ?

François Vayne - Le 30 mai, nous ferons le chemin jubilaire tous ensemble, sur les pas de sainte Bernadette, guidés par Mgr Jacques Perrier, évêque du lieu, et l'après-midi nous pourrons suivre le « chemin de la paix » proposé à la Cité Saint-Pierre du Secours catholique, avec le président de la conférence mondiale des religions pour la paix, Ghaleb Bencheikh.

Zenit - Le samedi 31 mai, ce sera la Visitation de Marie à Elisabeth : quel sens les opérateurs des media peuvent donner à cette fête liturgique ?

François Vayne - Ceux qui le peuvent resteront le 31 mai pour la fête de la Visitation. Nous participerons à la liturgie dans les Sanctuaires, pèlerins parmi les pèlerins.

Il y a vraiment urgence à s'inscrire, j'insiste ici, car si le 9 mai nous ne sommes pas assez nombreux la fédération française de la presse catholique annulera le projet, ce qui serait vraiment dommage.

Ce jubilé de Lourdes est une chance offerte à chacune et chacun de renaître dans la lumière du Christ. Remettre de l'ordre et de la vérité dans nos vies est une priorité pour des journalistes, ne ratons pas cette occasion unique en ce 150ème anniversaire des Apparitions de l'Immaculée Conception. Inscrivons-nous vite! Je lance cet appel grâce à Zenit, et j'ai confiance dans l'action de l'Esprit-Saint qui inspirera la bonne décision aux derniers hésitants...

Propos recueillis par Anita S. Bourdin