Premiers tweets de Benoît XVI @Pontifex le 12 décembre

Il répondra à des questions sur la foi

| 1672 clics

Anne Kurian

ROME, lundi 3 décembre 2012 (Zenit.org) – Benoît XVI enverra ses premiers tweets de son compte officiel @Pontifex le 12 décembre 2012. Il répondra à des questions sur la foi.

« Habemus Twitter ! », a twitté le Conseil pontifical pour les communications sociales (‏@PCCS_VA) ce lundi 3 décembre 2012 en début d’après-midi.

Ce trait d’humour clôturait la conférence de presse de présentation qui venait d’illustrer la présence de Benoît XVI sur Twitter, ce matin, au Saint-Siège, avec Mgr Claudio Maria Celli, président du dicastère, Mgr Paul Tighe, Secrétaire le P. Federico Lombardi, S.I., directeur de la salle de presse du Saint-Siège, M. Gian Maria Vian, directeur de L’Osservatore Romano et M. Greg Burke, conseiller de la secrétairerie d’Etat pour les médias (cf. Zenit du 27 novemre 2012).

Etaient présents également Mme Claire Díaz-Ortiz, directrice de « Social Innovation » pour Twitter et M. Dirk Hensen, porte-parole de Twitter pour l’Allemagne.

La page officielle de Benoît XVI @Pontifex est donc lancée depuis ce matin. Une nouvelle qui a fait rapidement le buzz dans le monde entier, puisqu’en quelques heures, plus de 150.000 abonnés (« followers ») se sont déjà inscrits, à l’heure où cet article est rédigé. La page en français est intitulée @Pontifex_fr.

Des tweets réponses sur la foi

Le pape publiera ses premiers tweets le 12 décembre prochain, en la fête de Notre-Dame de Guadalupe, lors de l’audience générale. Il formulera des réponses aux questions sur la foi que les abonnés auront envoyées avant cette date.

Tout un chacun peut participer en envoyant ses questions sur le compte du pape en utilisant le hashtag #askpontifex.

Pour le moment, ont précisé les intervenants, les tweets se limiteront aux audiences du mercredi, mais ils pourraient devenir plus fréquents.

Les langues utilisées pour les tweets de Benoît XVI seront l’anglais, l’espagnol, l’italien, le portugais, le polonais, l’arabe, l’allemand et le français (@Pontifex_fr). Il n’est pas exclu que d’autres langues soient ajoutées à l’avenir.

Encourager le dialogue

Les intervenants se sont réjouis que les tweets du pape soient disponibles en direct « pour les croyants et non-croyants » et ils espèrent que cela va « encourager le dialogue ».

Ils souhaitent que les messages courts du pape - un tweet étant limité à 140 caractères - donnent lieu à des questions de personnes de « différents pays, langues et cultures » et que ces questions soient reprises par des croyants au niveau local, qui seront « les mieux placés » pour « répondre aux questions », pour « un dialogue profond » et pour « être proches de ceux qui questionnent ».

Un compte à l’écoute

Il ressort donc que le compte @pontifex sera un compte « à l’écoute », entre autres parce qu’il prévoit un format de « question et réponse formelles » : ce lancement est « une indication de l'importance que l'Église donne à l'écoute », ont affirmé les participants, soulignant « l’attention constante » de l’Eglise aux « conversations, commentaires, qui expriment si spontanément les préoccupations et les espoirs des peuples ».

« L’Eglise reconnaît l'importance des nouveaux médias comme un environnement qui permet d'enseigner la vérité que le Seigneur a transmise à son Église, d’écouter les autres, de se renseigner sur leurs soucis et leurs préoccupations, de comprendre qui ils sont et ce qu'ils recherchent », ont-il ajouté.  

Un soutien pour les pionniers d’internet

La présence du pape sur Twitter est « un soutien » aux efforts des pionniers chrétiens sur Internet : comme « sommet de l’iceberg » de la présence de l’Eglise sur Internet, elle vient confirmer que « la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ imprègne les forums d'échange et de dialogue dans les médias sociaux », ont également déclaré les participants.

@pontifex représentera la voix du pape « en tant que voix de l'unité et de leadership pour l'Eglise », mais il sera aussi une « invitation puissante » à tous les croyants à « exprimer leur voix, interpeler leurs «suiveurs» et «amis» et partager avec eux l'espérance de l'Evangile ».

Cette présence de Benoît XVI se veut donc « un encouragement pour que toutes les institutions de l'Eglise et les croyants soient attentifs à développer un profil approprié à leurs convictions sur le «continent numérique» ».

En outre, « une telle structure en réseau reflète la vérité de l'Eglise comme une communauté de communautés », vivante à la fois aux niveaux « universel et local ».

Pour l’évangélisation du “continent numérique”

La conférence de presse a également rappelé la volonté continue de Benoît XVI que l'Église soit présente sur le « continent numérique », continent qui doit être évangélisé, selon les mots du pape dans son Message pour la Journée mondiale des communications en 2009.

En 2010, il a ensuite invité les prêtres à considérer la possibilité de partager la Parole de Dieu dans les nouveaux médias. Puis dans son Message pour 2011, il a souligné que le web contribuait au développement d’horizons intellectuels et spirituels nouveaux et plus complexes.

En 2012 enfin, il a appelé à réfléchir à la manière de susciter chez les utilisateurs d’internet une réflexion et un questionnement authentiques, soulignant que des pensées profondes pouvaient être communiquées dans des phrases concises, à condition que ceux qui y participent ne négligent pas de cultiver leurs propres vies intérieures.

Les adresses des comptes de Benoît XVI sur Twitter sont les suivantes en fonction de la langue:

@Pontifex_fr (français)

@Pontifex (anglais)

@Pontifex_de (allemand)

@Pontifex_es (espagnol)

@Pontifex_pt (portugais)

@Pontifex_pl (polonais)

@Pontifex_ar (arabe)

@Pontifex_it (italien).