Prendre le crucifix et beaucoup l'embrasser, en disant : merci Jésus!

Catéchèse sur la Semaine Sainte

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 952 clics

"Cette semaine, cela nous fera du bien à tous de regarder le crucifix, d’embrasser les plaies de Jésus, de les embrasser sur le crucifix. Il a pris sur lui toute la souffrance humaine, il s’est revêtu de cette souffrance", explique le pape François.

Le pape a en effet consacré sa catéchèse du mercredi matin à la Semaine Sainte, en insistant sur la "victoire de Dieu dans l'échec": "Quand tout semble perdu, quand il ne reste plus personne (...), c’est alors que Dieu intervient avec la puissance de la résurrection. (...) Au moment le plus obscur, Dieu intervient et ressuscite."

Le pape s'est exclamé: "Cette semaine, pensons beaucoup à la douleur de Jésus et disons-nous à nous-mêmes : c’est pour moi."

En levant l'index pour indiquer le chiffre "'un", le pape a ajouté: "Même si j’avais été seul au monde, il l’aurait fait. Il l’a fait pour moi."

Il a proposé ce petit exercice spirituel d'amour: "Embrassons le crucifix et disons : pour moi. Merci Jésus! Pour moi."

Le pape a conclu là-dessus sa catéchèse: "Cette semaine, cela nous fera du bien de prendre le crucifix dans nos mains et de beaucoup l’embrasser, beaucoup, en disant : merci Jésus, merci Seigneur."