Procréation assistée en Suisse : un manque de « transparence »

| 894 clics

ROME, Mardi 9 janvier 2007 (ZENIT.org) – La Commission « Bioéthique » de la Conférence des évêques suisses (CES, http://www.sbk-ces-cvs.ch) critique dans une lettre ouverte à la Direction de l’Office fédéral pour la statistique l’absence de transparence nécessaire des faits en Suisse dans le domaine de la procréation médicalement assistée. Il y a des manques particulièrement graves dans le recensement des « embryons surnuméraires».



La Commission « Bioéthique » constate des lacunes et des omissions importantes dans les statistiques officielles depuis 2001. La Commission demande à l’Office fédéral d’apporter les informations manquantes pour les années 2001 à 2005 dans un délai adéquat. « Il manque de transparence dans l’emploi des embryons surnuméraires » sans les valeurs statistiques nécessaires et prévues par la loi.

C’est ce qui est souligné dans la lettre ouverte par le Dr. Urs Kayser, médecin et président de la Commission « Bioéthique » de la CES. La Commission se demande notamment d’où viennent les 100 embryons accordés récemment pour la recherche sur les cellules souches. Ceux-ci ne figurent pas, jusque là, dans les statistiques de la Confédération.