« Profonde gratitude » de Benoît XVI pour sa Garde suisse

Journée de prestation de serment et de fête

| 1674 clics

ROME, Vendredi 6 mai 2011 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a exprimé sa « profonde gratitude » aux membres de la Garde suisse pontificale dont 34 nouvelles recrues ont prêté serment ce vendredi soir dans la Cour Saint-Damase (cf. Zenit du 5 mai 2011 pour la programme de la journée et le contexte historique).

Le pape a reçu ce vendredi matin les nouvelles recrues, leurs familles et leurs amis et leur a adressé la parole en allemand, français, et italien.

« Cette rencontre, a dit le pape, m'offre l'opportunité de manifester aux nouveaux appelés ma profonde gratitude pour leur choix de se mettre, pour un certain temps, à la disposition du Successeur de Pierre et de contribuer ainsi à garantir l'ordre nécessaire et la sécurité à l'intérieur de la Cité du Vatican. Je profite volontiers de cette occasion pour étendre aussi l'expression de ma reconnaissance à l'ensemble du Corps de la Garde Suisse Pontificale, appelé à remplir, parmi diverses tâches, celle d'accueillir avec courtoisie et gentillesse les pèlerins et les visiteurs du Vatican ».

Il a souligné les qualités nécessaires à ce service : « Cette œuvre de surveillance, que vous accomplissez avec diligence, amour et sollicitude est assurément considérable et délicate. Elle demande à la fois beaucoup de patience, de persévérance et de disponibilité d'écoute ».

Faisant allusion au sac de Rome, en 1527, et au sacrifice de 147 gardes pour protéger la fuite du pape Clément VII, le 6 mai, devant les lansquenet de Charles Quint, le pape a fait observer que le danger aujourd'hui est plus grave : « la menace d'un sac plus dangereux », car « spirituel ».

« Dans le contexte social actuel, beaucoup de jeunes risquent en effet de tomber dans un appauvrissement progressif de l'âme, parce qu'ils cherchent des idéaux et des perspectives de vie superficiels, qui ne comblent que les besoins et les exigences matérielles ».

Le pape encourage les jeunes gardes à « donner un sens toujours plus solide et profond » à leur existence, et à mener une « vie chrétienne exemplaire » imprégnée d'un « esprit de fraternité sincère ».

Benoît XVI les a invités à contempler le Christ : « Lorsque certains de vous prêteront serment de remplir fidèlement le service dans la Garde Suisse Pontificale et que d'autres renouvelleront ce serment dans leur cœur, pensez au visage lumineux du Christ, qui vous appelle à être des hommes authentiques et de vrais chrétiens, les protagonistes de votre existence. Sa passion, sa mort et sa résurrection sont un éloquent appel à affronter les difficultés et le défi de la vie en faisant preuve de maturité, sachant bien, comme nous l'a rappelé la liturgie de la Veillée pascale, que le Seigneur ressuscité est le « Roi éternel qui a vaincu les ténèbres du monde ». Lui seul est la Vérité, le Chemin et la Vie ».

Plus encore, le pape les a invité à imiter le Christ : « Il doit devenir chaque jour toujours plus le paramètre de notre vie et de notre comportement, en l'imitant, Lui qui a choisi la pleine et totale fidélité à la mission de salut confiée par le Père, comme mesure et point d'appui de sa vie ».

« Chers jeunes, le Seigneur marche avec vous, Il vous soutient, vous encourage à Le suivre dans la même fidélité : je vous souhaite de grand cœur d'éprouver toujours la joie et la consolation de sa présence lumineuse et fortifiante », a encouragé Benoît XVI.

Anita S. Bourdin