Projet de loi français : l'Eglise n'est pas une « ennemie de la modernité »

L'Osservatore Romano pour un délai supplémentaire

| 1143 clics

ROME, samedi 10 novembre 2012 (Zenit.org) – L’Eglise n’est pas une « ennemie de la modernité », affirme Mme Scaraffia, à propos du projet de loi français sur le « mariage » entre personnes homosexuelles.

L’Osservatore Romano en italien du 9 novembre a consacré un éditorial au Projet de loi français sur le mariage entre personnes homosexuelles, sous le titre : Le courage d’une pensée alternative.

Sous la plume de Lucetta Scaraffia, le quotidien de la Cité du Vatican suggère un délai supplémentaire de réflexion et de débat « avant d’accomplir cette révolution anthropologique, dont les conséquences ne sont pas quantifiables ».

Selon elle, le débat reste ouvert, parce que « l’Eglise n’est pas la seule à émettre des doutes ».

Elle fait observer que cette « nécessité de discussion » affirmée par d’autres montre que l’Eglise n’est pas « l’ennemi de la modernité » que certains se plaisent à critiquer mais qu’elle « revêt les habits de défenseur de l’humain », et qu’elle exerce sa capacité à « mettre les personnes en garde contre les mauvais choix » de société.