Publication: "Le christianisme et les femmes", "l´honneur d´être femme et le bonheur d´être au Christ"

"Vingt siècles d´histoire" éclairés par Anne-Marie Pelletier

| 1552 clics

ROME, Vendredi 16 mars 2001 (ZENIT.org)


- "L´honneur d´être femme et le bonheur d´être au Christ" resplendissent dans l´étude d´Anne-Marie Pelletier, "Le christianisme et les femmes", publiée dans la collection "Histoire du Christianisme" (Cerf): quelque 200 pages consacrées à "vingt siècles d´histoire" de la féminité dans le christianisme de l´Occident. L´ouvrage sera publié en italien chez Jaca Book.

Ni passionnel ni trop pressé
Comme l´écrit l´auteur, il s´agit d´une "histoire mélangée qui ne se réduit ni aux ombres que recense un procès passionnel du christianisme, ni à ce qu´une apologétique trop pressée veut retenir seulement". L´auteur nous désaltère aux sources vives de l´un et l´autre Testament (ch. 1), traverse les grandes mutations des premiers siècles de l´Eglise, avec l´émergence de la virginité et du mariage chrétiens (ch. 2), nous entraîne à la découverte des femmes "éminentes" du moyen âge (ch. 3), avant d´oser les temps modernes (ch. 4), de la "misogynie du droit et des faits" aux "grandes rencontres spirituelles", et d´évoquer "les femmes et l´Eglise au XIXe siècle" (ch. 4), un siècle "marial". Le voyage nous porte enfin à la découverte de ces visages de "chrétiennes au XXe siècle", de la "longue marche des féminismes" aux "regards nouveaux" et aux "nouveaux discours". Et de prévenir: "Le risque d´interpréter trop vite, en projetant anachroniquement nos questions, en jugeant à l´aune de nos réponses est évidemment grand".

Un moment important de l´histoire
Ce voyage dans l´histoire s´inscrit à l´intérieur une "conjoncture inédite", explique l´auteur: "celle de notre présent où un homme éminent, un chrétien, a su, avec un regard clair et un coeur éduqué par la foi, regarder les femmes qu´il croisait, être touché par leur dignité et la déclarer haut et fort aux sociétés de ce temps. Que cet homme soit un pape, Jean-Paul II, auteur d´une lettre apostolique qui a pour titre précisément "Mulieris dignitatem", "La dignité de la femme", suggère que nous vivons, en ce domaine comme en d´autres, un moment important de l´histoire".

Equilibré, documenté et serein
Guy Bédouelle, directeur de la collection remarque: "Sur un sujet si controversé actuellement que chacun redoute d´y trouver soit trop d´apologétique, soit trop de passion, il fallait un exposé historique équilibré, à la fois documenté et serein, tout ensemble clair et nuancé. Avec le parti pris de l´honnêteté qui n´évacue pas les obscurités et ne tombe pas dans l´anachronisme, dans un style qui n´exclut pas le lyrisme, Anne-Marie Pelletier retrace vingt siècles de féminité dans le christianisme de l´Occident. Il fallait sa sûre information, mais aussi son tact et sa profondeur, pour manifester l´honneur des femmes au cours des siècles qui nous séparent des admirables figures féminines de la Bible".

La mise en œuvre de Vatican II
Anne-Marie Pelletier, universitaire française, est professeur de littérature comparée. Elle enseigne actuellement l´exégèse biblique, en particulier à l´Ecole cathédrale de Paris, et assure des cours sur la Bible et la culture à l´Ecole pratique des hautes études. Une démarche que l´on retrouve dans ses "Lectures bibliques. Aux sources de la culture occidentale" (Nathan-Université/Cerf).
Mme Pelletier a publié aussi, entre autres ouvrages, des travaux sur le Cantique des cantiques ("Lectures du Cantique des cantiques. De l´énigme du sens aux figures du lecteur", Analecta Biblica 121, PIB, Rome 1989), y compris dans le format très accessible des Cahiers de l´Evangile (n. 85).
Elle est aussi l´auteur d´articles publiés par la NRT (p.ex. "Le signe de la femme", 113 (1991), pp.665-689), ou Etudes (p.ex. "La Bible comme mémoire culturelle. Un enseignement à inventer", 343 (mars 1991), pp. 381-392).
Laïque, mère de famille, Mme Pelletier a également participé en tant qu´expert à plusieurs congrès à Rome, dont le congrès jubilaire sur la mise en oeuvre du Concile Vatican II (Rome, 25-27 février 2000).