Qatar : Le christianisme et l’islam face à la liberté religieuse

Dialogue interreligieux à Doha

| 1026 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 31 mai 2004 (ZENIT.org) – La conférence sans précédent pour le dialogue interreligieux entre christianisme et islam qui s’est achevée au Qatar, à Doha (cf. ZF040530), avait pour thème: "La liberté religieuse: un thème pour le dialogue entre chrétiens et musulmans". Le défi de la paix y a été omniprésent. Mgr Fitzgerald explique la méthode suivie.



La rencontre rassemblait les membres de la Commission du conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux pour les Relations religieuses avec les Musulmans et des experts de l'islam. Le président de ce dicastère fait le point au micro de Radio Vatican.

"La première partie de la rencontre a été théorique, dédiée à la Charte des Droits humains, explique Mgr Michael Fitzgerald: comment cette charte a-t-elle été élaborée, et les difficultés pour certains pays musulmans d’accepter l’article parlant de la liberté religieuse. Ensuite, la doctrine catholique sur la liberté religieuse, et troisièmement une approche de la liberté religieuse par des auteurs musulmans modernes. Nous sommes passés à l’application du principe de liberté religieuse avec trois exemples: Pakistan, Nigeria et France. Un quatrième exposé a été une tentative de radiographie du droit à la liberté religieuse. Il semble que cette méthode aille dans la bonne direction. Je crois que nous avons réalisé ce que nous voulions, c’est-à-dire que notre rencontre porte un bon fruit. Les commentaires qui ont été fait ont été très utiles. Le climat a été cordial, parfois pas facile… Des rapports intéressants, qui montrent aussi un travail à l’intérieur de la communauté islamique. Nous avons parlé de la liberté religieuse aussi au sens individuel, de faire la volonté de Dieu selon sa propre conscience, et il n’y a pas eu de réponse négative de la part des Musulmans".