Quand tout semble perdu, Dieu intervient par la résurrection

Catéchèse du mercredi en français

Rome, (Zenit.org) Pape François | 895 clics

« C’est quand tout semble perdu que Dieu intervient avec la puissance de la résurrection... Quand tout est sombre dans notre vie, et qu’il n’y a plus d’issue à nos difficultés, c’est alors que nous devons nous ouvrir à Dieu dans l’espérance », déclare le pape François dans la catéchèse en français de ce 16 avril 2014, Mercredi Saint, place Saint-Pierre.

Lors de l'audience générale, le pape a interrompu son cycle de catéchèses sur les sept dons de l'Esprit-Saint, pour méditer sur la Semaine Sainte.

« En regardant Jésus dans sa passion nous trouvons la réponse divine au mystère du mal et de la mort », a-t-il expliqué en invitant les chrétiens à « embrasser le crucifix » en disant « Merci Jésus ».

Catéchèse en français du pape François

La liturgie de la Semaine Sainte nous rappelle que Jésus a parcouru le chemin de sa passion dans une absolue liberté : « je donne ma vie, personne ne me la prend : je la donne de moi-même ». Il est allé jusqu’au bout de son chemin d’humiliation et de dépouillement : il révèle ainsi l’immensité de l’amour de Dieu pour l’humanité. En regardant Jésus dans sa passion nous trouvons la réponse divine au mystère du mal et de la mort.

Le Fils de Dieu apparaît sur la croix comme un homme vaincu, et sa victoire sur le mal ressemble, humainement, à un échec. Mais c’est quand tout semble perdu que Dieu intervient avec la puissance de la résurrection. Jésus nous invite à le suivre sur le même chemin : quand tout est sombre dans notre vie, et qu’il n’y a plus d’issue à nos difficultés, c’est alors que nous devons nous ouvrir à Dieu dans l’espérance.