Quatre prêtres et un diacre arrêtés en Chine

Ils allaient rendre visite à un prêtre libéré d’un camp de travaux forcés

| 905 clics

ROME, dimanche 6 juillet 2003 (ZENIT.org) – Quatre prêtres et un diacre de l’Eglise catholique chinoise, n’appartenant pas à l’Association Patriotique Catholique contrôlée par le Parti Communiste, ont été arrêtés le 1 juillet, annonce la Fondation Cardinal Kung qui a son siège à Stamford, dans le Connecticut (USA).



Les quatre prêtres et le diacre ont été arrêtés dans la ville de Baoding (province de Hebei) alors qu’ils s’apprêtaient à rendre visite au père Lu Genjun qui venait d’être libéré après avoir passé trois ans dans un camp de travaux forcés, révélait ce samedi la Fondation Kung.

Il s’agit des pères Fuliang, Chen Guozhen, Pang Guangzhao, Joseph Yin y du diacre Wang Lijun, tous âgés de 25 à 32 ans.

Le gouvernement communiste prétend respecter la liberté religieuse en Chine mais il n’autorise cette liberté de culte qu’à ceux qui appartiennent aux organisations religieuses contrôlées par l’Etat. En 1951 la Chine a rompu ses relations diplomatiques avec le Saint Siège. Le gouvernement considère l’autorité du pape sur les fidèles catholiques comme une ingérence de Rome dans les affaires intérieures chinoises.

La Fondation Kung a été créée par le cardinal Ignatius Kung Pinmei, évêque de Shanghai, décédé en mars 2000. L’évêque fut contraint à s’exiler aux Etats-Unis. La Fondation est consacrée à la promotion de la liberté religieuse de l’Eglise catholique en Chine. (cf. http://www.cardinalkungfoundation.org).