"Que la voix du Seigneur ne soit pas étouffée par d'autres voix"

Journée de prière pour les vocations 2014

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 551 clics

« Prions pour qu'à notre époque aussi, de nombreux jeunes entendent la voix du Seigneur, qui risque toujours d'être étouffée par d'autres voix » : c'est l'encouragement du pape François ce dimanche 11 mai 2014, IVe dimanche de Pâques et Journée mondiale de prière pour les vocations.

Après avoir célébré la messe d'ordination de 13 nouveaux prêtres du diocèse de Rome, dans la basilique vaticane ce matin, le pape a présidé la prière du Regina Coeli, de la fenêtre de son bureau qui donne place Saint-Pierre, à midi (cf. Documents pour le texte intégral).

En introduisant la prière mariale, le pape a évoqué la Journée mondiale de prière pour les vocations : « Prions pour qu'à notre époque aussi, de nombreux jeunes entendent la voix du Seigneur, qui risque toujours d'être étouffée par tant d'autres voix », a-t-il encouragé.

« Prions pour les jeunes : peut-être ici place Saint-Pierre y a-t-il quelqu'un qui entend cette voix du Seigneur qui l'appelle au sacerdoce ; prions pour lui, s'il est ici, et pour tous les jeunes qui sont appelés », a-t-il ajouté.

Le pape a cité son message pour la Journée 2014, publié le 16 janvier dernier : « chaque vocation, malgré la pluralité des voies, demande toujours un exode de soi-même pour centrer sa propre existence sur le Christ et sur son Évangile. »

Ainsi, pour que se réalise l'appel « enthousiasmant et engageant » à suivre Jésus, « il est nécessaire de toujours entrer en profonde amitié avec le Seigneur », a-t-il insisté.

Le pape a invité à prier « pour les Pasteur de l’Église, pour tous les évêques, y compris l'évêque de Rome, pour tous les prêtres » : « Que le Seigneur nous aide, nous pasteurs, à être toujours fidèles à notre Maître et à être des guides sages et éclairés du Peuple de Dieu qui nous est confié. »

Il a enfin demandé à la foule d'aider les pasteurs « à être de bons pasteurs » : il s'agit, a-t-il expliqué, de « frapper toujours à leur porte, à leur coeur,... d'importuner les pasteurs, de déranger les pasteurs, pour qu'[ils] puissent vous donner le lait de la grâce, de la doctrine et vous conduire ».