“Que le Christ Sauveur vous garde dans l’espérance”

Vœux de Jean-Paul II en français

| 869 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 25 décembre 2002 (ZENIT.org) – « Heureuse et sainte fête de Noël ! Que le Christ Sauveur vous garde dans l’espérance et qu’il vous fasse le don de la paix profonde !”: Jean-Paul II a adressé cette salutation aux personnes francophones lors de ses vœux de Noël depuis la Place Saint-Pierre, ce 25 décembre.



Aux dizaines de milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre, et aux personnes reliées par la télévision et la radio, le pape a adressé ses vœux, après la bénédiction Urbi et Orbi, en 62 langues des 5 continents. Le pape devait ensuite se rendre pour quelques jours de repos à Castelgandolfo.

Aux habitants de Rome et de l’Italie, le pape disait: “En pensant aux nobles traditions chrétiennes dont l’Italie est fière à juste titre, je souhaite que Noël apporte au cher peuple italien sérénité et paix. En ces temps marqués par les incertitudes et les soucis, que ne manquent jamais la sérénité et la solidarité, conditions indispensables pour construire une communauté nationale toujours plus fraternelle. Que l’Italie continue à être un pays uni dans la joie et dans l’épreuve en ayant toujours confiance dans l’aide de Dieu”.

Le pape terminait son tour du monde par ses vœux en polonais : « Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous (Jn 1, 14). Dans la splendeur de la crèche de Bethléem, au seuil de la nouvelle année, je salue cordialement tous mes compatriotes en Pologne et dans le monde entier. Je souhaite que le message d’amour et de miséricorde transmis aux hommes par la naissance du Fils de Dieu, devienne une source de renouveau dans notre Patrie, dans les familles polonaises et dans la vie personnelle de chacun de vous. Que l’Enfant divin comble vos cœurs par le don de la paix et de la confiance. Bon Noël ! ».

Très souriant, le pape achevait par cette invitation en latin: “Venite adoremus! Cum Maria contemplemur Christi vultum”. “Venez, adorons! Avec Marie, contemplons le visage du Christ”.