Que le tremblement de terre prenne fin !

Encouragements de Benoît XVI aux sinistrés

| 883 clics

Anita Bourdin

MILAN, samedi 2 juin 2012 (ZENIT.org) – « Que le tremblement de terre prenne fin ! », c’est la prière de Benoît XVI avec 350 000 personnes rassemblées ce 2 juin, au parc de Bresso, à Milan,  pour la veillée de la VIIe Rencontre mondiale des familles.

« Chers amis, a dit le pape, sachez que nous ressentons profondément votre douleur, votre souffrance ».

Surtout, il a dit appeler de ses vœux la fin du séisme, dont les répliques se succèdent depuis deux semaines.

Ensuite, le pape a dit la volonté de « tous » de « collaborer » et fait « tout ce qui est possible » pour aider la populations de la région italienne de l’Emilie frappée depuis la nuit du 19 au 20 mai : des milliers de familles vivent désormais dans des villages de tentes.

« Tous, nous voulons collaborer et faire tout notre possible pour vous aider, toutes les organisations de l’Eglise, l’Etat, et pour vous être proches  spirituellement par la prière ».

« Dieu vous aide et que le Seigneur vous bénisse », a ajouté le pape au moment d’une liaison en direct par vidéo de Bresso avec le village de tentes de San Felice sul Panaro.

Puis Mariacristina e Giuliano Govoni, de Cento, dans la province de Ferrare, eux aussi réfugiés sous les tentes, sont venus saluer le pape.

La prière du Notre Père, la foule immense debout, a conclu cette partie de la veillée autour du pape qui est rentré se reposer à l’archevêché.

Cette dernière partie de la soirée a été ajoutée au programme initial, après le séisme, de façon à pouvoir encourager les populations éprouvées par de nombreuses répliques. ceux qui ont pu, ont peu à peu la région pour se réfugier auprès d'autres membres de leurs familles, pour ne plus vivre dnas la peur.

Et ce samedi matin, lors de la célébration eucharistique présidée pour les francophones par l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, en l’église San Nazaro de Milan – comble - , la quête a été faite en faveur des familles frappées par la catastrophe.

Demain matin, dimanche 3 juin, on attend un million de personnes à la messe de conclusion du rassemblement. Pour les Italiens, c'est un grand week-end, avec la fête nationale, ce 2 juin.