Québec : Journées portes ouvertes au Musée des Sœurs de miséricorde

Sur les traces de Rosalie Cadron-Jetté, pour fêter la Journée de la femme

| 1263 clics

ROME, Lundi 7 mars 2011 (ZENIT.org) - Le Musée des Sœurs de miséricorde, dans le secteur Cartierville, au nord-ouest de Montréal (Canada), marquera la Journée de la femme en organisant trois journées portes ouvertes, les 4-5 et 8 mars. Le but est de faire connaître l'apport des Sœurs de miséricorde dans l'assistance aux mères célibataires, et à l'amélioration de leur sort.

L'Institut des sœurs de miséricorde, fondé en 1848 par une veuve, Rosalie Cadron-Jetté, à la demande du deuxième évêque de Montréal, Mgr Ignace Bourget, est la première et seule communauté fondée spécifiquement pour venir en aide aux femmes vivant une grossesse hors mariage, ou non désirée.

L'objectif de la communauté : permettre à ces femmes de réintégrer leur vie d'avant tout en sauvant les apparences. La maternité vise aussi à s'assurer que les enfants des mères ne soient pas « abandonnés aux quatre coins de la ville ou tués », fléaux courants à l'époque.

Aujourd'hui, l'œuvre se poursuit au Canada, aux États-Unis et en Équateur. Selon chaque milieu, les services sont adaptés aux besoins.

Ainsi, au Québec, la « Petite maison de la miséricorde », le « Centre d'accompagnement éducatif » et le « Carrefour de la miséricorde » continuent de marcher dans les pas de Rosalie Cadron-Jetté.

Le Musée est situé dans la Maison mère de la communauté. Lors de ces trois journées portes ouvertes, les visiteurs sont attendus à 10h30 ou à 14h00. Une visite animée leur sera offerte. Aucune réservation n'est requise.

Pour plus d'informations : http://www.smisericorde.org