Québec : la première « Rencontre Emmanuel »

Organisée par la communauté de l’Emmanuel du 2 au 5 juillet 2009

| 2062 clics


ROME, Jeudi 7 mai 2009 (ZENIT.org) - La première Rencontre Emmanuel se déroulera du 2 au 5 juillet prochain à Québec, où la Communauté de l'Emmanuel est installée depuis près de 3 ans. Près de 300 personnes sont attendues à cette rencontre destinée à tous, qui se déroulera sur le thème « Je vous donnerai un avenir et une espérance » (Jr 29,11). 

Les journées de cette première Rencontre Emmanuel seront ponctuées par des temps de prière, des offices liturgiques, mais aussi des enseignements et témoignages, des moments de partage fraternel et de rencontres.  

Le vendredi 3 juillet au matin, le père Thomas Rosica, consulteur du Conseil pontifical pour les communications sociales, interviendra en anglais sur « l'espérance chrétienne en ces temps de crises de nos sociétés occidentales ».  

Le lendemain, 4 juillet, le père Jean Monbourquette, psychologue, évoquera « le pardon, source de renaissance ».  

Enfin, le 5 juillet, Martine Laffitte-Catta - co-fondatrice de la Communauté de l'Emmanuel - et son mari s'exprimeront sur « la famille chrétienne renouvelée et témoin de la joie au cœur du monde ».  

Chaque matinée se terminera par la messe, présidée par un des évêques présents (Mgr Terrence Prendergast, archevêque d'Ottawa et Mgr Gilles Lemay, évêque auxiliaire de Québec).

Les après-midi, des itinéraires par thèmes et par type de publics seront proposés. Pour les étudiants et jeunes adultes, des thèmes tels que « réussir sa vie ; l'engagement ; vivre sa foi au quotidien : comment unifier sa vie ; projet de vie - projet de Dieu » seront abordés. 

Pour les couples, le thème « être heureux en couple, c'est possible » sera aussi traité, notamment à travers le témoignage de couples qui donneront des bases pour une vie de couple et de famille renouvelée.  

Enfin, des veillées seront organisées en soirée pour les adultes. 

La première Rencontre Emmanuel organisée à Québec veut être un rassemblement ouvert à tous, affirment les organisateurs, notamment aux jeunes, aux familles, aux grands-parents, aux célibataires, aux parents seuls.  

Les enfants de 0 à 12 ans seront pris en charge par tranches d'âge pour des activités spécifiques à leur âge : jeux, chants, bricolage, temps de prière... 

Les prêtres, diacres, religieux et religieuses, les séminaristes sont aussi invités à participer, ainsi que « les personnes qui se posent des questions sur le sens de la vie, qui s'interrogent sur la crise économique et sociale sans précédent que nous traversons, les personnes en quête d'une vision renouvelée de la personne humaine », soulignent encore les organisateurs. 

Près de 300 participants, principalement francophones et anglophones, sont attendus de Québec, Montréal, Ottawa, Saskatoon ou encore des Etats-Unis.