Québec : Les catholiques doivent s’investir dans la paix

L’archevêque de Rimouski rappelle les enjeux des prochains mois

| 1440 clics

ROME, Jeudi 23 septembre 2010 (ZENIT.org) - Le président du Comité des affaires sociales, de l'assemblée des évêques catholiques du Québec, Mgr Pierre-André Fournier, archevêque de Rimouski, a présenté aux évêques réunis en assemblée plénière à Trois-Rivières du 14 au 17 septembre dernier, un message qui invite les catholiques et toute personne de bonne volonté à s'intéresser et à participer aux débats sur la paix et le désarmement.

Intitulé « Paix sur toute la terre ! », ce message a été mis à la disposition des communautés chrétiennes et des groupes intéressés à la paix. Il a été diffusé à l'occasion de la journée internationale de la paix le 21 septembre, et sera reproposé aux fidèles le 31 octobre prochain, Dimanche de prière et d'action pour la paix, et à « tout autre moment favorable », souligne le Comité.

Dans ce message, le Comité des affaires sociales de l'assemblée des évêques catholiques du Québec, dit « appuyer les efforts des villes du monde pour éliminer l'armement nucléaire de la planète d'ici 2020 », et avec les évêques du reste du Canada, « suggère des pas de plus vers la paix en Afghanistan ».

Il rappelle que cet automne, au Québec, plusieurs organismes tels la Marche mondiale des femmes, le Collectif Échec à la guerre et le Centre de ressources sur la non-violence portent à l'attention du public la question de la paix et de la démilitarisation, et demande aux catholiques et à toutes les personnes de bonne volonté de « s'intéresser aux débats et y participer ».

A la lumière du récent sommet des religions du monde, organisé à Winnipeg, en juin dernier, et invitant les pays du G8 à « respecter les promesses de ses membres quant aux objectifs de développement du millénaire », le Comité rappelle la demande faite aux gouvernements de « faire des investissements nouveaux et plus importants dans l'établissement de la paix ».

Les moyens proposés pour y arriver, rappelle-t-il, sont « la négociation, la médiation et le soutien humanitaire » aux processus de paix, y compris au contrôle et à la réduction des armes légères qui sont chaque année responsables, à l'échelle mondiale, de plus de 300.000 pertes en vie humaine.

Concernant les armes nucléaires, il est demandé aux États possesseurs, « d'effectuer immédiatement des réductions substantielles du nombre de ces armes et de mettre fin à la pratique de garder des armes nucléaires en état d'alerte extrême ».

Mgr Fournier dit constater avec joie que 88 villes du Canada font partie des quelque 4.000 municipalités du monde entier qui, avec Hiroshima et Nagasaki, réclament l'élimination des armes nucléaires pour 2020.

Quant à la question de l'Afghanistan,  elle appelle à un « réel débat sur le rôle du Canada », rappelle-t-il.

Soulignant que la Conférence des évêques catholiques du Canada « a pris acte » de la volonté du pays de mettre un terme à son engagement militaire en 2011, le président du Comité des affaires sociales signale que des réflexions avec d'autres leaders chrétiens du Canada ont abouti à la publication d'un mémoire par le Conseil canadien des Eglises.

Dans ce mémoire, explique-t-il, la communauté internationale est invitée à « accorder une nouvelle attention aux démarches diplomatiques en vue de mettre fin à la guerre » et à « aider les Afghans à mettre en œuvre des programmes participatifs de réconciliation et une gouvernance responsable ».

Mais il est aussi demandé au gouvernement du Canada de « tenir sa parole » concernant le retrait de ses troupes d'Afghanistan en juillet 2011, et d'user de son influence internationale au cours de la prochaine décennie pour « éliminer l'armement nucléaire totalement et pour toujours ».

Enfin, Mgr Fournier appelle les catholiques, ainsi que toute personne de bonne volonté, à « débusquer les préjugés, à cultiver la paix par tous les moyens à leur disposition, à s'informer, à participer aux réflexions et aux débats démocratiques ».

Pour plus de détails http://www.eveques.qc.ca/index.html

Isabelle Cousturié