"Qui nous fera voir le bonheur ?", conférences de carême à Notre-Dame de Paris

| 1865 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 26 février 2004 (ZENIT.org) – Les Conférences des dimanches de Carême à Notre-Dame de Paris ont cette année pour thème "Qui nous fera voir le bonheur ?" (cf. Catholique-paris.cef.fr). Elles auront un caractère œcuménique, avec la participation du métropolite orthodoxe.



Depuis 1835, les conférences de carême à Notre-Dame de Paris constituent un grand rendez-vous de réflexion sur l’actualité de la foi chrétienne.

Cette année, la prédication du Carême à Notre-Dame de Paris s’inscrira dans la perspective du Congrès international pour la nouvelle évangélisation qui se déroulera à Paris du 23 octobre au 1er novembre 2004.

L’Évangile de la fête liturgique de la Toussaint, "les Béatitudes", ne rejoint-il pas les grandes attentes de la société ? Leur caractère paradoxal est le signe de leur puissance de discernement entre le chemin de la Vie et celui de la Mort.

La "nouvelle évangélisation", évangélisation de la nouvelle civilisation qui naît sous nos yeux, s’enracine dans le trésor de la Tradition chrétienne, comme les Béatitudes dont nos communautés vivent.

Les conférences aideront à repérer cette actualité des Béatitudes dans les dynamismes qui traversent la société et l’Église.

Dimanche 29 février 2004, le cardinal José da Cruz Policarpo, patriarche de Lisbonne, qui accueillera le prochain congrès missionnaire, après Vienne et Paris, en 2005 posera la question: "Où est mon bonheur ? "Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !"".

Dimanche 7 mars 2004 , le métropolite de France Emmanuel, Exarque de Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique, posera une quatre question: "Le bonheur pour tous les hommes ? "Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !"".

Dimanche 14 mars 2004 : le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, qui a lancé l’an dernier le premier congrès missionnaire en 2003, posera la question d’une autre béatitude: "Bonheur ou malheur de vivre ? "Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !"".

Dimanche 21 mars 2004 : le cardinal Peter Erdö, archevêque d’Esztergom-Budapest, qui accueillera un congrès missionnaire en 2007, s’interrogera: "Le bonheur à quel prix ? "Heureux ceux qui ont faim et soif de justice : ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !"".

Dimanche 28 mars 2004 : le cardinal Godfried Danneels, archevêque de Malines-Bruxelles, qui accueillera le congrès missionnaire en 2006, Quel bonheur espérer ? "Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !"".

Dimanche 2 avril 2004 : le cardinal Lustiger, archevêque de Paris prêchera sur le thème: "Le bonheur c’est les autres. "Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !"".

Les conférences commencent à 16h30 et durent 45 minutes. Elles sont suivies des vêpres à 17h30.