Quinze martyrs du XXe siècle bientôt bienheureux

Dont un prêtre autrichien qui défendait les juifs

| 2328 clics

ROME, Lundi 27 juin 2011 (ZENIT.org) – Quinze martyrs du XXe siècle pourraient être bientôt bienheureux : un martyr du nazisme - prêtre autrichien qui défendait les juifs - et 14 martyrs de la persécution anti-catholique qui s’est déchaînée sous couvert de la Guerre civile espagnole.

Benoît XVI a reçu ce matin en audience au Vatican le cardinal Angelo Amato, SDB, préfet du dicastère pour les causes des saints.

Le pape a autorisé la promulgation de 3 décrets reconnaissant le martyrs de 15 baptisés.

Ils pourraient être béatifiés, étant donné que le martyr suffit. Dans les cas de persécutions conduisant à la mort, aucun miracle n’est requis par l'Eglise pour être élevé à l'honneur des autels. Il en faudra toutefois un pour leur éventuelle canonisation.

Il s’agit du serviteur de Dieu Karl Lampert, prêtre autrichien (1894 - 1944), tué en haine de la foi sous le régime nazi :condamné à mort par la cour martiale du IIIe Reich le 8 septembre 1944, il a été tué le 13 novembre 1944, à Halle sur la Saale dans le Land allemand Saxe-Anhalt. Il avait été accusé et torturé par la Gestapo pour s’être exprimé contre la déportation des juifs, contre l’assassinat des malades des hôpitaux psychiatriques, pour avoir écouté des radios étrangères et pour son soutien et son aide aux travailleurs du STO.

Le serviteur de Dieu Salvio Huix Miralpeix, est un évêque de Lerida, en Espagne (1877 - 1936), tué en haine de la foi à Lerida,avec 22 autres personnes, le 5 août 1936.

La servante de Dieu Josefa Martínez Pérez, est une religieuse espagnole, qui, avec douze compagnes, également filles de la charité de la communauté de l’Hôpital, a été tuée en haine de la foi le 15 octobre 1936, à Llosa de Ranes, près de Valence. Elle avait 39 ans.

Anita S. Bourdin