R. D. Congo : Séminariste jésuite tué à la périphérie de Kinshasa

Un jeune scholastique du Togo

| 2067 clics

ROME, Jeudi 9 décembre 2010 (ZENIT.org) - En République démocratique du Congo, un séminariste jésuite a été tué dimanche à la périphérie de Kinshasa, dénonce Radio Vatican.

Nicolas Eklou Kolma, jeune jésuite originaire du Togo, arrivé à Kimwenza pour poursuivre sa formation il y a deux mois.

Il rentrait d'une rencontre fraternelle avec deux autres jésuites, vers 23 h, lorsqu'un individu armé, en tenue militaire et le visage dissimulé, s'est adressé au groupe en lingala. Il n'a pas compris leur réponse, en français, et a commencé à se montrer menaçant, les obligeant à se mettre à genou et à tenir haut les mains. Puis il a obligé le jeune jésuite à s'avancer et il a tiré sur lui à cinq reprises, ont rapporté les autres religieux à la police.

Le corps de Nicolas Eklou Kolma a été transporté à l'hôpital de Monkole, géré par l'Opus Dei.

Né en 1985 au Togo, Nicolas Eklou Kolma était entré dans la Compagnie de Jésus le 7 octobre 2008. Il avait fait ses premiers vœux le 2 octobre dernier.

Ses funérailles auront lieu samedi prochain en l'église Sainte Marie de Kimwenza. Il sera inhumé au cimetière « St Pierre Canisius » de Kimwenza.

Anita S. Bourdin