« Radio Vatican », une voix au service de la vérité et de la réconciliation, selon le pape

Benoît XVI se rend au siège de la radio qui fête ses 75 ans

| 1268 clics

ROME, vendredi 3 mars 2006 (ZENIT.org) – Lors de sa visite, ce vendredi, au siège de « Radio Vatican » qui fête ses 75 ans, le pape Benoît XVI a déclaré que la Radio est une voix au service de la vérité et de la réconciliation.



Peu après son arrivée à la Radio, le pape est monté dans le studio qui transmettait sa visite en direct, en italien. Il s’est assis en compagnie de trois journalistes et a reçu le micro pour saluer les auditeurs.

Après avoir souhaité « la paix et la joie du Seigneur » à tous ceux qui l’écoutaient à travers la radio et internet, l’évêque de Rome a rappelé que c’est le pape Pie XI qui a fondé Radio Vatican, afin de donner « une nouvelle voix au Saint-Siège, plus encore à l’Eglise et au Seigneur ».

« Une voix à travers laquelle on peut véritablement exécuter le mandat du Seigneur : "Annoncez l’Evangile à toutes les créatures jusqu’aux confins de la terre" », a-t-il précisé.

Benoît XVI a fait remarquer que les nouvelles technologies de la communication offrent à « Radio Vatican » la nouvelle dimension de l’interactivité.

« Aujourd’hui, la voix de Radio Vatican peut atteindre toutes les parties du monde, a-t-il déclaré, pénétrer dans de nombreuses maisons », mais il « existe une belle réciprocité, non seulement en parlant mais également en recevant les réponses, dans un vrai dialogue pour comprendre, pour répondre et pour construire ainsi la famille de Dieu ».

« Voilà, selon moi, a poursuivi le pape, la raison d’être d’un moyen de communication comme celui-ci : aider à construire cette grande famille qui ne connaît pas de frontière, dans laquelle, dans la multiplicité des cultures et des langues, tous sont frères et sœurs, et représentent ainsi une force pour la paix ».

Le pape a demandé aux auditeurs de la Radio de « se sentir engagés dans ce grand dialogue de la vérité ».

« Dans le monde des moyens de communications, les voix opposées ne manquent pas, a expliqué Benoît XVI. C’est pourquoi il est d’autant plus important que cette voix, qui veut réellement se mettre au service de la vérité, du Christ, existe et ainsi se mette au service de la paix et de la réconciliation dans le monde ».

Après son intervention en direct, le pape a visité les bureaux des différentes rédactions de Radio Vatican qui transmet en 45 langues.

Il a salué les employés et s’est laissé photographier avec eux. Radio Vatican emploient 384 personnes de 59 nationalités dont 43 religieux et 341 laïcs.

A la fin de sa visite le pape a rencontré le personnel dans la salle Marconi – dédiée à Guglielmo Marconi, inventeur de la radio, que Pie XI avait chargé de la construction de Radio Vatican.

« Nous sommes heureux de travailler dans la Radio du pape. C’est la tâche qui nous a été confiée dans la vigne du Seigneur », a déclaré le père Federico Lombardi, s.j., directeur de la programmation de Radio Vatican.

« Nous sommes convaincus que notre temps et nos forces sont bien employés dans le fait de communiquer ce que dit le pape, ce que l’Eglise annonce pour le bien de tant de nos frères et sœurs, en obéissance à l’Evangile de Jésus », a-t-il ajouté.

Benoît XVI a ensuite lu un discours préparé en italien dans lequel il a souligné les grands moments de l’histoire de Radio Vatican, et encouragé les nouvelles voies que la Radio ouvrent sur internet.

Le pape a conclu par un conseil à tous ceux grâce auxquels Radio Vatican existe : cultiver « sans cesser en vous un esprit de prière et de fidèle adhésion aux enseignements du Christ et de son Eglise ».