Rapport de l’AED : Ces persécutions qui n’attirent pas les médias

Réactions des cardinaux britanniques Murphy-O'Connor et O’Brien

| 1688 clics


ROME, Mercredi 29 octobre 2008 (ZENIT.org) - Quand on parle de persécutions perpétrées contre les chrétiens, beaucoup pensent au Colisée et aux catacombes. Or, selon un nouveau rapport de l'AED, la persécution des chrétiens dans le monde est aujourd'hui d'actualité. Les cardinaux britanniques Murphy O'Connor et O'Brien la jugent même particulièrement inquiétante.

L'œuvre pastorale d'assistance Aide à l'Eglise en Détresse (AED) a analysé le phénomène de la persécution des chrétiens dans un ouvrage intitulé « Persecuted and Forgotten? A Report on Christians Oppressed for their Faith 2007/8 » (« Persécutés et oubliés ? Un rapport sur les chrétiens opprimés pour leur foi 2007/8 »).

Cette recherche révèle une intensification, ces deux dernières années, des violences contre les chrétiens dans 17 des 30 pays examinés.

Le rapport, de 112 pages, prend en considération des Etats comme l'Algérie, l'Erythrée, l'Iran, l'Irak et la Palestine, où la survit de l'Eglise semble menacée.

Le directeur de l'AED au Royaume-Uni, Neville Kyrke-Smith, a dénoncé la gravité de la situation des chrétiens.

« Ce rapport montre que les chrétiens sont aujourd'hui les plus persécutés au monde », a-t-il affirmé. « Les personnes sont conscientes que notre planète connaît un nombre considérable d'abus concernant les droits de l'homme, mais ne savent pas toujours que des millions de chrétiens sont privés de leurs droits ».

« La situation empire car elle échappe largement à l'attention des médias, a-t-il expliqué. Nous souffrons d'une sorte de ‘politiquement correct religieux', ce qui revient à dire que parler de persécutions contre les chrétiens n'est pas acceptable aujourd'hui pour les médias laïcs, ces derniers ne croyant parfois même pas aux faits qui leur sont rapportés ».

« Persécutés et oubliés ? » a le soutien du cardinal Cormac Murphy-O'Connor, archevêque de Westminster, et du cardinal Keith O'Brien, archevêque de St. Andrews et Edimbourg (Ecosse).

Définissant la lecture de ce rapport « très inquiétante », le cardinal Murphy O'connor estime que « nous avons tous beaucoup à apprendre du courageux témoignage de tous ces chrétiens persécutés pour leur foi » et que « nous devrions réfléchir à la manière dont nous pouvons exprimer notre solidarité à de tous ceux qui ont besoin de nos prières et de notre soutien ».

Le cardinal O'Brien, pour sa part, révèle que ce rapport lui rappelle « toutes les souffrances » dont il a été le témoin direct en allant visiter « les lieux où l'Eglise ‘souffre' vraiment et beaucoup ».

Le rapport de l'AED a été publié à moins de deux mois du 60° anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, adoptée par l'assemblée générale de l'ONU, le 10 décembre 1948.