RDC: Appel pour les enfants de la rue et les enfants soldats

L’évangélisation de la famille, « priorité pastorale »

| 859 clics

ROME, Lundi 6 février 2006 (ZENIT.org) – L’évangélisation de la famille, constitue pour Benoît XVI une « priorité pastorale » en République démocratique du Congo. Le pape a lancé un appel pour les enfants de la rue et les enfants soldats.



C’était un des pôles de son message au deuxième groupe d’évêques de ce pays en visite ad limina.

« L’évangélisation de la famille constitue aussi une priorité pastorale, disait le pape. Les mouvements de personnes réfugiées ou déplacées, la pandémie du sida, mais aussi les mutations importantes de la société contemporaine, ont disloqué de nombreuses familles, fragilisant l’institution familiale, avec le risque de porter atteinte à la cohésion de la société elle-même ».

« Il importe, à tous les niveaux de la vie diocésaine et sociale, d’encourager les catholiques à préserver et à promouvoir les valeurs fondamentales de la famille, insistait Benoît XVI. Dans cet esprit, il convient d’être attentif à la préparation humaine et spirituelle des couples et au suivi pastoral des familles, rappelant l’éminente dignité du mariage chrétien, unique et indissoluble, et proposant une spiritualité conjugale solide pour que les familles grandissent en sainteté ».

Pour ce qui est de jeunes, Benoît XVI faisait observer: « Ils constituent (…) une population fragilisée par l’insécurité devant l’avenir, par l’expérience de la précarité, par les inquiétants ravages du sida. Il vous revient de nourrir leur foi et leur espérance, en leur proposant une formation chrétienne solide ».

Le pape recommandait en particulier « les initiatives pastorales destinées à permettre aux enfants de la rue et aux enfants soldats de se reconstruire humainement et spirituellement ».

« J’appelle aussi les écoles catholiques, ainsi que toutes les personnes qui portent le souci de la formation et de l’éducation des jeunes, à leur donner les moyens de grandir dans la charité, de cultiver le goût de l’effort et de s’entraîner au respect mutuel, à l’apprentissage du dialogue et du service de la communauté, afin qu’ils soient des membres actifs de l’évangélisation et du renouvellement du tissu social », ajoutait le pape.

Pour ce qui concerne les personnes consacrées, le pape ajoutait: « Je rends notamment hommage à ceux et celles qui, dans des conditions extrêmes, ont choisi de rester auprès des populations éprouvées pour leur apporter l’assistance, le réconfort et le soutien spirituel nécessaires ».

« J’invite toutes les personnes consacrées, signes irremplaçables du Royaume qui vient, à donner un témoignage prophétique dans l’Église et dans la société congolaise, les appelant notamment, dans une fidélité parfaite aux conseils évangéliques, à rejeter toute tentation de repli identitaire et à propager un réel esprit de fraternité entre tous », exhortait le pape.