RDC : Joie à Bukavu pour l’ordination de son nouvel évêque auxiliaire

| 278 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 17 janvier 2005 (ZENIT.org) – « Bukavu s' est revêtu de ses beaux habits de fête. Le stade de la Concorde de Kadutu s’est coloré de mille couleurs, et de ce stade s'élevé vers le ciel d' une journée pleine de soleil un grand arc-en-ciel », annonce « Radio Maria » à l’occasion de l’ordination épiscopale du nouvel auxiliaire de Bukavu, Mgr François Xavier Maroy Rusengo.



L’ordination a été conférée par le nonce apostolique au Congo, Mgr Giovanni d'Aniello, entouré du cardinal Frédéric Etsou et de Mgr Cyharles Kambale Mbogha, archevêque de Bukavu.

Cette joie a rassemblé 12 évêques, 210 prêtres, et une foule immense d' environ 45.000 personnes qui ont participé à la célébration dans « un climat de prière et d' intenses émotions ».

La lecture de lettre papale de nomination a été faite en latin, en français, en swahili et en mashi et les passages les plus significatifs étaient ponctués par les cris de joie de la foule.

La maman, âgée, du nouvel évêque a confiée, émue, à Radio Maria: « Je vous demande d'accompagner mon fils dans ce lourd travail. Qu' il soit un bon évêque, toujours humble et obéissant envers son père l' archevêque... »

Le Président de République du Congo Monsieur Joseph Kabila a envoyé à Bukavu pour l’occasion une importante délégation de parlementaires et sénateurs, guidé par le Secrétaire du PPRD, Monsieur Vital Kamere.

« Le président a voulu ainsi montrer au peuple bukavutien, commentait la même source, toute son affection et remercier dans la personne du nouvel évêque, le patriote et le combattant pour la paix et lui a fait don d' une jeep pour ces "déplacements sur le colline du Bushi, afin de continuer à prêcher la paix". »

« Radio Maria Malkia wa Amani » de Bukavu a pu interviewer des personnalités présentes et tous unanimes ont souligné l' engagement de Mgr Maroy dans le domaine social et dans le processus de la recherche de la paix.

Pour les belles robes des mamans et les costumes des grandes occasions des papas, des pagnes avaient été imprimés pour l'occasion aux armoiries du nouvel évêque, « homme des collines du Bushi », « qui se veut frère et père, veut conduire tous sur le chemin de la croix du Christ ».