RDC : L'éducation au cœur du centenaire de l’Institution thérésienne

Messe d’action de grâce le samedi 19 février à Kinshasa

| 1168 clics

ROME, Jeudi 17 février 2011 (ZENIT.org) - Fondée en 1911 par le chanoine espagnol Pedro Poveda, proclamé martyr et saint en 2003, l'Institution thérésienne, une association internationale des laïcs de droit pontifical, présente aujourd'hui dans 30 pays à travers le monde, fête cette année ses 100 ans.

Pedro Poveda est né le 3 décembre 1874 à Linares en Espagne, dans la province de Jaen qui a ouvert le centenaire le 20 janvier dernier.

En République démocratique du Congo (RDC), une messe d'action de grâce sera célébrée samedi 19 févier par l'archevêque de Kinshasa le cardinal Laurent Monsengwo, dans la cathédrale Notre-Dame du Congo, souligne une dépêche de l'agence catholique DIA de documentation et information pour l'Afrique.

Rappelant que l'Institution thérésienne est membre, à caractère consultatif, du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), l'agence catholique souligne que le but de sa création était de « résoudre le problème de la responsabilité des croyants face à la déchristianisation de la culture et de l'éducation ».

Ainsi, ses membres, à l'instar des premiers chrétiens, vivent leur mission de manière « associative » tant « individuellement que communautairement », cherchant à « promouvoir la personne humaine » et à « transformer la société » à travers l'éducation et la culture.

« La mission éducative » était pour Pedro Poveda une tâche « urgente et nécessaire », pour « transformer le monde dans un sens plus humain et plus juste », rappelle la presse congolaise à l'occasion de cet anniversaire.

Ses membres devaient « incarner » l'audace, croyante et convaincante, des hommes et des femmes de l'Eglise primitive. Une manière d'agir qu'il appelait « l'Incarnation bien comprise », c'est-à-dire la spiritualité d'incarnation, « toute à Dieu, mais éminemment humaine » dans le style de sainte Thérèse de Jésus.

L'Institution thérésienne dirige des écoles, des résidences universitaires, des centres socio-culturels, des centres de formation pour l'enseignement, des organisations de jeunes, des programmes de coopération internationale en Afrique, en Asie et en Amérique, un programme de volontariat international, une maison d'édition et des écoles familiales.

Elle compte quelque 4100 membres et est présente dans 32 pays : Afrique (3), Amérique du nord (5), Amérique du sud (8), Asie (4), Europe (9), Moyen-Orient (3).

Pour plus d'informations : http://www.institucionteresiana.org