Reconnaissance des vertus héroïques de 10 baptisés, dont Pacelli et Wojtyla

La béatification requiert ensuite des « miracles » et le feu vert du pape

| 2784 clics

ROME, Dimanche 20 décembre 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI reconnaît les « vertus héroïques » de 10 baptisés, dont les papes Pie XII (Eugenio Pacelli) et Jean-Paul II (Karol Wojtyla), et deux fondateurs, un Français, le P. Louis Brisson, et une Anglaise, Mary Ward.

Ces décrets de la Congrégation pour les causes des saints, qui ont été présentés après consultation et expertise des historiens et des théologiens, ont été approuvés le 19 décembre, à l'occasion de l'audience accordée par le pape au préfet de cette Congrégation, Mgr Angelo Amato.

Ces décrets n'ouvrent pas la porte à la béatification. Il faudra ensuite non seulement qu'un miracle dû à l'intercession de ces baptisés soit reconnu, mais aussi que le pape donne son feu vert pour la béatification, qui reste toujours une décision du souverain pontife. En effet, la réunion des conditions nécessaires à une béatification ne suffit pas : le pape évalue le bienfait pastoral qu'une béatification peut apporter et le temps adapté à une telle proclamation. Certaines causes sont parfois enlisées pendant des années pour différents motifs.

Ces décrets concernent donc d'abord les vertus héroïques des serviteurs de Dieu suivants (7 Italiens - dont un laïc, un Polonais, un Français et une Anglaise :

- Giacomo Illirico da Bitetto, frère franciscain (1400-1496) : il est déjà appelé « bienheureux » du fait que son culte a été « confirmé » le 29 décembre 1700, mais cela ne le dispense pas de repasser par cette étape moderne, rigoureuse, de discernement des « bienheureux » ;

- Pio XII (Eugenio Pacelli), pape (1876-1958), salué à sa mort par les communautés juives et notamment Mme Golda Meir, pour son action pour sauver des juifs pendant la Shoah, comme l'ont rappelé les récents travaux des historiens qui ont restauré l'image calomniée par l'œuvre de Rolf Hochhuth « le Vicaire » dans les années soixante (cf. Philippe Chenaux, « Pie XII, Diplomate et pasteur », le Cerf 2003 ; ou Pierre Blet, « Pie XII et la Seconde Guerre mondiale, Perrin, et « Pie XII et la Seconde Guerre mondiale d'après les archives du Vatican, Perrin) ;

- Jean-Paul II (Karol Wojtyła), pape (1920-2005) ;

- Louis Brisson, prêtre français et fondateur des Oblats et Oblates de Saint-François de Sales (1817-1908) ;

- Giuseppe Quadrio, prêtre italien, salésien de Don Bosco (1921-1963) ;

- Mary Ward (au siècle : Jeanne), fondatrice anglaise de l'Institut des Sœurs de la Bienheureuse Vierge Marie, aujourd'hui, Congrégation de Jésus (1585-1645) ;

- Antonia Maria Verna, fondatrice italienne de l'Institut des Sœurs de la Charité de l'Immaculée Conception (1773-1838) ;

- Maria Chiara Serafina di Gesù Farolfi (au siècle : Francesca), fondatrice des Sœurs clarisses franciscaines missionnaires du Saint-Sacrement (1853-1917) ;

- Enrica Alfieri (au siècle : Maria Angela), religieuse italienne des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne Antide Thouret (1891-1951) ;

- Giunio Tinarelli, laïc italien, de la Pieuse union des Ouvriers silencieux de la Croix (1912-1956).

Anita S. Bourdin