Reconnaissance internationale pour les finances du Saint-Siège

Admission au sein du groupe Egmont

Rome, (Zenit.org) | 488 clics

L’Autorité d’information financière du Saint-Siège (AIF) bénéficie désormais d’une reconnaissance internationale comme membre du groupe Egmont, un réseau de cellules de renseignement financier (CRF).

Selon un communiqué du Saint-Siège, le groupe a admis l’AIF en tant que membre à part entière lors de sa 21e séance plénière à Sun City, en Afrique du Sud.

Cette entrée « marque une nouvelle étape dans la contribution du Saint-Siège à l’effort mondial » de lutte contre la criminalité financière, souligne la note : les membres du groupe Egmont ont en effet accès à un réseau mondial de CRF, ce qui leur permet « d'échanger des informations et de coordonner la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme ».

Pour René Brülhart, directeur de l'AIF, « l'admission de l'AIF au groupe Egmont représente une reconnaissance des efforts systématiques du Saint-Siège dans le suivi et la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Notre admission à ce réseau global améliorera encore notre capacité à contribuer à la lutte contre la criminalité financière ».

Le Groupe Egmont a été fondée en 1995 et se compose actuellement de plus de 130 cellules de renseignement financier nationales. L'AIF a été voulue et fondée par le pape Benoît XVI.