Regina Coeli du dimanche 12 juin 2011

Les manifestations de l’Esprit Saint

| 1285 clics

ROME, Dimanche 12 juin 2011 (ZENIT.org) – Nous publions ci-dessous le texte des paroles prononcées ce dimanche parBenoît XVI à l’occasion du Regina Coeli de la solennité de Pentecôte.

AVANT LE REGINA COELI

Chers frères et sœurs,

La solennité de la Pentecôte que nous célébrons aujourd’hui conclut le temps liturgique de Pâques. En effet, le mystère pascal – la passion, la mort et la résurrection du Christ et son ascension au Ciel – trouve son accomplissement dans la puissante effusion de l’Esprit Saint sur les Apôtres réunis ensemble avec Marie, la Mère du Seigneur, et les autres disciples. Ce fut le « baptême » de l’Eglise, baptême dans l’Esprit Saint (Cf. Actes 1, 5).

Comme le racontent les Actes des Apôtres, au matin de la fête de la Pentecôte, un bruit comme celui du vent envahit le Cénacle, et sur chacun des disciples descendirent comme des langues de feu (Actes 2, 2-3). Saint Grégoire le Grand commente : « Aujourd’hui l’Esprit Saint est descendu avec un son soudain sur les disciples et a changé les esprits d’êtres charnels dans son amour, et tandis qu’apparaissaient extérieurement des langues de feu, intérieurement, les cœurs étaient enflammés, puisqu’en accueillant Dieu dans la vision du feu, ils brûlaient suavement d’amour » (Hom. in Evang. XXX, 1: CCL 141, 256).

La voix de Dieu divinise le langage humain des apôtres, qui deviennent capables de proclamer de façon « polyphonique » l’unique Verbe divin. Le souffle de l’Esprit Saint remplit l’univers, engendre la foi, entraîne à la vérité, prédispose l’unité des peuples. « Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue : chacun les entendait parler en son propre idiome » des « merveilles de Dieu » (Actes 2,6.11).

Le bienheureux Antonio Rosmini explique qu’ « au jour de la Pentecôte des chrétiens, Dieu promulgua … sa loi de charité, en l’écrivant par l’Esprit Saint, non sur des tables de pierre, mais sur le cœur des apôtres, et que grâce aux apôtres, il l’a ensuite communiquée à toute l’Eglise » (Catéchisme organisé selon l’ordre des idées… n. 737, Turin 1863).

L’Esprit Saint « qui est Seigneur et qui donne la vie » - comme nous le disons dans le Credo – est uni au Père par le Fils et complète la révélation de la Sainte Trinité. Il vient de Dieu comme souffle de sa bouche et il a le pouvoir de sanctifier, d’abolir les divisions, de dissoudre la confusion due au péché. Incorporé et immatériel, il distribue les biens divins, soutient les êtres vivants, afin qu’ils agissent conformément au bien. Comme lumière intelligible, il donne sens à la prière, il donne vigueur à la mission d’évangélisation, il fait brûler les cœurs de qui écoutent le joyeux message, inspire l’art et la mélodie liturgique.

Chers amis, l’Esprit Saint, qui créé en nous la foi au moment de notre baptême, nous permet de vivre en enfants de Dieu, conscients et consentants, à l’image du Fils unique. Le pouvoir de remettre les péchés est aussi un don de l’Esprit ; en effet, en apparaissant aux Apôtres au soir de Pâques, Jésus souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis » (Jean 20,23).

A la Vierge Marie, Temple de l’Esprit Saint, confions l’Eglise, afin qu’elle vive toujours de Jésus Christ, de sa Parole, de ses commandements, et que, sous l’action perpétuelle de l’Esprit Consolateur, elle annonce à tous que « Jésus est Seigneur !» (1 Co 12,3).

APRES LE REGINA COELI

Chers frères et soeurs, je suis heureux de rappeler que demain, à Dresde, en Allemagne, Alois Andritzki, prêtre et martyr, assassiné par les membres du parti national-socialiste en 1943, à l'âge de 28 ans, sera proclamé bienheureux. Louons le Seigneur pour ce témoignage de foi héroïque, qui s'ajoute à la multitude de ceux qui ont donné leur vie au nom du Christ dans les camps de concentration. En ce jour de la Pentecôte je voudrais confier la cause de la paix dans le monde à leur intercession. Puisse l'Esprit Saint inspirer de courageux propos de paix et soutenir l'engagement de les réaliser, afin que le dialogue l'emporte sur les armes et le respect de la dignité de l'homme dépasse les intérêts partisans. Que l'Esprit, qui est lien de communion redresse les coeurs détournés par l'égoïsme et aide la famille humaine à redécouvrir et conserver avec vigilance son unité fondamentale.

Après-demain, 14 juin, on célébrera la Journée mondiale des donneurs de sang, plusieurs millions de personnes qui contribuent, en silence, à aider leurs frères en difficulté. Je leur adresse à tous une salutation cordiale et j'invite les jeunes à suivre leur exemple.

Puis le pape a salué les pèlerins en différentes langues. Voici ce qu'il a dit en français :

Chers pèlerins francophones, la Fête de la Pentecôte nous rappelle chaque année que l’Esprit Saint est à l’œuvre en nous pour faire de nous des fils de Dieu. Puissions-nous écouter sa voix et demandons-Lui d’éclairer nos choix. Comme les Apôtres, en témoins zélés et infatigables de l’amour de Dieu, appelons avec détermination les autres à suivre le Christ ! Je vous invite à prier pour les jeunes qui entendent cet appel, particulièrement pour ceux qui vont recevoir le sacrement de la Confirmation et pour les séminaristes qui vont être ordonnés prêtres. Que la Vierge Marie, Temple de l’Esprit Saint, marche avec nous !

© Copyright du texte original plurilingue : Libreria Editrice Vaticana

Traduction : Zenit