Remise de « L'Eglise au Moyen-Orient » : allocution de Benoît XVI

Il faut maintenant « étudier » le document et se « l'approprier »

| 989 clics

ROME, dimanche 16 septembre 2012 (ZENIT.org) – « Ce n’est qu’un début » : le pape Benoît XVI a remis « l’exhortation apostolique » qui nous la gerbe des travaux du synode de 2010 sur « l’Eglise au Moyen-Orient », mais il s’agit maintenant de « l’étudier » et de se « l’approprier ». C’est la tâche que le pape confie aujourd’hui à tous les catholiques de la région, y compris de Turquie et de l’Iran.

Le pape a remis ce document très attendu aux responsables de l’Eglise de la région et aux fidèles laïcs ce dimanche matin, 16 septembre, au terme de la messe à Beyrouth, sur le front de mer: ce geste était le motif du voyage du pape.

Allocution de Benoît XVI :


Béatitudes, Messieurs les Cardinaux,


Chers frères dans l’épiscopat et le sacerdoce,

Chers frères et sœurs dans le Christ, 


La célébration liturgique que nous venons de vivre a été l’occasion de rendre grâce au Seigneur pour le don de l’Assemblée spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des Évêques, célébrée en octobre 2010 sur le thème : L’Église catholique au Moyen-Orient : communion et témoignage. ‘La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme’ (Ac 4, 32).

Je veux remercier tous les Pères synodaux pour leur contribution. Ma reconnaissance s’adresse aussi au Secrétaire général du Synode des Évêques, Mgr Eterović, pour le travail accompli, et pour les paroles qu’il m’a adressées en votre nom. 
Après avoir signé l’Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in Medio Oriente, j’ai la joie de la remettre à toutes les Églises particulières à travers vous, Béatitudes et Évêques orientaux et latins du Moyen-Orient. Avec la remise de ce document, commencent son étude et son appropriation par tous les protagonistes de l’Église, pasteurs, personnes consacrées et laïcs, afin que chacun trouve une joie nouvelle à poursuivre sa mission, en étant encouragé et fortifié pour mettre en œuvre le message de communion et de témoignage décliné selon les divers aspects humains, doctrinaux, ecclésiologiques, spirituels et pastoraux de cette Exhortation.

Chers frères et sœurs du Liban et du Moyen-Orient, je souhaite que cette Exhortation soit un guide pour avancer sur les chemins multiformes et complexes où le Christ vous précède. Puisse la communion dans la foi, l’espérance et la charité être renforcées dans vos pays et dans chaque communauté pour crédibiliser votre témoignage rendu au seul Saint, le Dieu Un et Trine, qui s’est fait proche de chaque personne !

Chère Église au Moyen-Orient, puise à la sève originelle du Salut qui s’est réalisé sur cette Terre unique et aimée entre toutes ! Avance à la suite de tes pères dans la foi, eux qui ont ouvert, par leur constance et leur fidélité, la voie de la réponse de l’humanité à la Révélation de Dieu ! Trouve dans la splendide diversité des saints qui ont fleuri chez toi les exemples et les intercesseurs qui inspireront ta réponse à l’appel du Seigneur à marcher vers la Jérusalem céleste, où Dieu essuiera toute larme de nos yeux (cf. Ap 21, 4) ! Que la communion fraternelle soit un soutien dans la vie quotidienne et le signe de la fraternité universelle que Jésus, Premier-né d’une multitude, est venu instaurer ! Qu’ainsi, dans cette région qui en a vu les actes et recueilli les paroles, l’Évangile continue de résonner comme il y a 2000 ans et qu’il soit vécu aujourd’hui et à jamais !

 [Texte original en français]

© Libreria Editrice Vaticana